Sneakers Basket

Nike balance les PG1 : mille fois mérité pour Paul George

Nike PG1
Source image : Nike

On le sentait venir. Il faut dire qu’avec un Paul George himself qui teasait l’arrivée de ses signature shoes ce weekend, on attendait donc les PG1 rapidement. Et c’est finalement quelques heures après la campagne orchestrée par le joueur des Pacers pour nous mettre l’eau à la bouche que Nike a lâché le morceau.

Alors que le modèle dédié à PG 13 a été retardé par sa blessure de l’été 2014 lors d’un scrimmage avec Team USA, jamais Nike n’avait laissé tomber son poulain. Paul George a prouvé la saison dernière qu’il était revenu à son meilleur niveau et qu’il pouvait de nouveau jouer dans la cour des grands, il va donc pouvoir abandonner les Nike HyperRev et les versions Player Exclusive qu’il portait régulièrement pour pouvoir chausser ses propres pompes, preuve de la confiance accordée par le Swoosh. En effet, c’est moins d’un pourcent des athlètes à la virgule qui se voit proposé son modèle, ce qui place donc Paulo dans un cercle très restreint, et ils sont seulement quatre joueurs NBA en activité à avoir cette chance (LeBron James, Kyrie Irving, Kevin Durant et donc Paul George maintenant).

Pour le design, c’est Tony Hardman qui s’y est collé, lui qui a déjà bossé sur des projets liés aux pompes de Kobe Bryant par exemple. Autant dire qu’il doit connaitre un peu le métier, parait-il. Le but recherché lors de sa collaboration avec Paul George était de mettre en avant la personnalité du joueur – rayonnante selon les termes employés chez Nike – tout en respectant des contraintes de performance des deux côtés du parquet. Car oui, PG13 est l’un des joueurs qui pratique le basket aussi bien en attaque qu’en défense, cela est encore possible. Cette polyvalence souhaitée se retrouve dans différents aspects techniques de la paire. Tout d’abord avec la bride sur l’avant du pied, associée au Flywire, pour assurer un maintien adapté à chaque pied. Pour l’amorti, c’est l’unité Zoom Air qui est là pour faire le taf, accompagnée d’une doublure peluche. Niveau confort, le chausson intérieur englobe l’intégralité du pied auquel il s’ajuste. Enfin, on notera la semelle avec des motifs inspirés d’écailles qui assure une adhérence multidirectionnelle. Les poissons, la grande passion de Paul George le pêcheur dont le passe-temps se retrouve également au niveau des lacets. on vous laisse admirer le flotteur…

Les Global Games seront l’occasion pour Paul George et Nike de définitivement présenter au monde entier les PG1. De passage à Londres avec les Pacers ce jeudi, l’ailier en profitera donc certainement pour étrenner ses grolles le 12 janvier sur le parquet de l’O2 Arena. La date de sortie chez Nike n’est toujours pas officiellement annoncée, mais ne saurait trop tarder. Quant au prix, il faudra tabler sur 110 dollars.

On aime :

  • un prix abordable qui devrait donc attirer du monde.
  • des pompes qui s’annoncent souples et avec une bonne tenue du pied : bref, confort optimal qu’on a hâte de voir au travail.
  • voir Paul George avec ses signature shoes, tellement mérité.

On aime moins :

  • on a sérieusement la gueule de Paulo sur la semelle intérieure de nos pompes ? Vraiment ?
  • le flotteur qui sert d’inspiration pour attacher les lacets, ça veut dire qu’on peut aller à la pêche avec ?
  • la bride, si elle est moins moche que sur les Kyrie 2 par exemple en se positionnant sur l’avant du pied, c’est toujours non de notre côté. Question de goût.

Source : Nike


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top