La semaine de Gérard

La DMC (une semaine avec Gérard 2.0 ou Boogie) #01 : 13 points face aux plagistes de Miami et ça veut aller en Playoffs ?!

DeMarcus Cousins
Source image : YouTube

‘A la rédac’ de Trashtalk, vous le savez, on est des grands fans de J.R. Smith, alias Gérard pour les intimes. Gérard, c’est une grande histoire d’amour. Gérard, c’est notre MVP à nous, le number one dans nos coeurs, celui qui donne envie d’être fan des Cavaliers et de suivre la NBA quoiqu’il arrive. Cette rubrique lui est 100 % dédiée et revient, de manière hebdomadaire, sur ce que nous a offert le mec le plus généreux de la NBA sur et en dehors des parquets. Parce que la flamme se doit d’être entretenue. J.R. 4ever. Mais, mais, mais, notre Gérard étant indisponible jusqu’à nouvel ordre, nous avons décidé de lui trouver un remplaçant digne de ce nom : DeMarcus Cousins alias DMC alias Boogie alias Gérard 2.0. Lui aussi, on l’aime.’ Par Maxime Claudel.

___ 

# Les perf’ de la semaine

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les Kings de Sacramento postulent à une place en Playoffs, malgré un bilan assez peu enviable (15 victoires pour 22 défaites). Le hic ? On ne sait jamais vraiment ce que va donner l’équipe californienne sur le parquet, tant elle est capable du meilleur, comme du pire. Elle dépend beaucoup des performances, du bon vouloir et de l’état d’esprit de Boogie, son franchise player lui aussi capable du meilleur, comme du pire. Face aux Nuggets, un rival pour le spot, DMC s’est appliqué avec un match très complet. On croyait alors les Kings lancés sur une série… ET NON !
Car Sacramento a réalisé l’exploit de perdre contre l’équipe bis de Miami, en back-to-back, certes, mais l’équipe bis de Miami bon sang. Blanc-côté ne jouait pas mais DeMarcus s’est quand même payé une évaluation honteuse (-27) et une feuille de statistiques impardonnable au vu de son talent (13 petits points) et de l’équipe alignée en face. C’est très clairement une défaite qui fait tâche et elle coûtera peut-être cher au moment de faire les comptes en fin de régulière. Malgré l’arrivée de Dave Joerger, l’homme des miracles, c’est toujours un peu le cirque chez les Kings et Boogie le clown en est la vedette.
Bon derrière, Sacramento a perdu contre les Clippers, malgré un excellent DMC, puis contre les Warriors. Mais ça, franchement, ce n’est guère étonnant et on ne tiquera pas trop là-dessus. Mais les plagistes de Miami, ça c’était un grand NON !

# Les stat’ de la semaine

  • Face aux Nuggets (victoire) : 34 minutes, 31 points (10 sur 25 FG, 3 sur 7 à 3 points), 6 rebonds, 6 passes, 0 interception, 1 contre, 3 fautes, -2 en éval
  • Face au Heat (défaite) : 31 minutes, 13 points (4 sur 15 FG, 0 sur 4 à 3 points), 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions, 0 contre, 5 fautes, -27 en éval
  • Face aux Clippers (défaite) : 35 minutes, 25 points (9 sur 19 FG, 3 sur 8 à 3 points), 11 rebonds, 7 passes, 3 interceptions, 2 contres, 3 fautes, +4 en éval
  • Face aux Warriors (défaite) : 29 minutes, 17 points (4 sur 11 FG, 1 sur 3 à 3 points), 10 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, 2 contres, 4 fautes, -14 en éval

# La décla’ de la semaine : Draymond Green en mode éloges

Si ses Warriors n’ont fait qu’une bouchée des Kings, Draymond Green, grande-gueule s’il en est, est fan de DeMarcus Cousins. Déjà, il y a de fortes chances qu’il ne lui assène jamais un coup de pied dans les boubourses vu le bestiaux. Ensuite, il déclare ceci à son sujet, « DeMarcus est le meilleur pivot de la ligue, fin de la discussion. Les gens ne le reconnaissent pas à sa juste valeur et le discréditent à cause de ses fautes techniques. » Bon, on nous la fait pas à nous, Green envoie ici un message clair au GM des Warriors : il y a un trou dans la raquette et DMC pourrait le combler. Tant pis pour les maux de tête de Steve Kerr…

# Le shoot de la semaine : la chaise a pris cher

# La photo de la semaine : Boogie en mode The Wire

DeMarcus Cousins n’est pas du genre à se balader torse nu comme J.R. (peut-être s’il a un titre un jour mais on peut toujours rêver) mais il dégage quand même une certaine classe quand il veut. Avec ses lunettes d’intello, son air détaché car collé sur son smartphone dernier cri (bon OK, c’est un iPhone, on a reconnu), Boogie semble tout droit sortie d’un épisode de la série culte The Wire. Genre en mode sous-fifre de Stringer Bell. Mais Sacramento n’est pas Baltimore…

# Le Tweet de la semaine : Boogie c’est Boulard-gie

Avec ses conneries et ses accès de colère, DeMarcus Cousins finira peut-être par être détesté de tout le monde. Mais une chose est sûre : lui, il se kiffe à mort et il n’hésite pas à l’afficher sur Twitter. Pour la petite histoire, il venait juste de voter pour lui-même en vue du All-Star Game….

# Le petit bonus “ce n’est que du bonheur” de la semaine : se faire bloquer par Durant quand on fait le double de lui, c’est la honte…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top