Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : le premier samedi du mois, votre deck se remplit du bout des doigts

TrashTalk Fantasy League, image cryptée

Interdit aux moins de 18, comme la perf d’Anthony Davis ce soir.

source : bridoz.com

Ceux qui ont joué la saison dernière le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Un constat à peine écorché par les perfs de martiens offertes depuis le début de saison par quelques Monstars. Pour vous aider – ou au moins essayer – nous vous proposerons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit à venir. Et on commence dès maintenant avec les bonnes affaires et les pièges des huit rencontres de ce soir.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Paul George (contre New York) : les perfs commencent à se succéder, on espère pour PG que Jeff Hornacek enverra Melo défendre sur lui.

Anthony Davis (à Boston) : le meilleur joueur de la saison en #TTFL. Rien à rajouter.

Isaiah Thomas (contre New Orleans) : un peu dans le dur hier face aux Sixers, la logique voudrait qu’il cartonne ce soir.

DeMar DeRozan et Kyle Lowry (à Chicago) : quand c’est pas l’un c’est l’autre. Et c’est même souvent les deux en même temps.

Jimmy Butler (contre Toronto) : Buckets est chaud comme Team USA dans un “spa”. Et on rappelle qu’il y a tout juste un an, il collait quarante points en une mi-temps à ces même Raptors.

Russell Westbrook (contre Denver) : Monsieur Glouton a faim, et Monsieur Glouton va défoncer le buffet.

Kemba Walker (à San Antonio) : Orphelin de son lieutenant français, kemba devra assumer la quasi-totalité des responsabilités offensives de son équipe. Le tout face à Tony Parker, attention les chevilles.

Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge (contre Charlotte) : les deux baromètres des Spurs sont en grande forme et ne ratent quasiment rien depuis plusieurs semaines. Plat du pied sécurité.

Damian Lillard (contre Detroit) : Fifou est de retour, avec le All-Star Game dans le viseur. Faudra pas venir chouiner quand Dame plantera deux matchs de suite à 50 points.

# Les bons spots du jour
Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Carmelo Anthony et Kristaps Porzingis (à Indianapolis) : gros match des deux loulous hier à Milwaukee, on veut la même ce soir pour confirmer.

Jeff Teague (contre New York) : défense des Knicks + fort meneur = carton en #TTFL. C’est pas nous qu’on l’dit, c’est les chiffres.

Rudy Gobert et Gordon Hayward (à Minneapolis) : la Tour Eiffel et le ver luisant ont tout ce qu’il faut en magasin pour nous faire péter la trentaine ce soir

Karl-Anthony Towns (contre Utah) : l’un des meilleurs pivots offensifs de la Ligue face au meilleur pivot… défensif de la Ligue. On appelle ça un beau défi.

Nikola Jokic (à Oklahoma City) : quelques gros cartons cette saison pour Niko, va falloir s’y habituer.

Paul Millsap, Dennis Schroder et Dwight Howard (à Dallas) : pendant que ça met des grands coups de balais dans le roster, il reste encore quelques mecs capables de faire des stats. Profitez d’ailleurs de Millsap sous le maillot des Hawks, y’en a plus pour longtemps.

Harrison Barnes (contre Atlanta) : il est beau, il sent le sable chaud, et il vaut mieux quand on coûte 94 millions.

Andre Drummond et Reggie Jackson (à Portland) : le one-two punch des Pistons assure le minimum en #TTFL, mais c’est très possible que Stan Van Gundy s’en batte les reins.

C.J. McCollum (contre Detroit) : Lillard ou pas Lillard, Ceejay reste ce cinglé capable de planter 50 points un soir de spasmes.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Myles Turner (contre New York) : le garçon a dé-fon-cé les Nets avant-hier, Joakim Noah est prévenu.

Derrick Rose (à Indianapolis) : le MVP d’un autre âge nous gratifie de temps à autre d’une petite perf. Pourquoi pas ce soir face à un backcourt des Pacers en général plutôt amical avec l’ennemi.

Jrue Holiday (à Boston) : le TD c’est pas les vacances, mais le petit 15/10 est dans le viseur de Jrue.

Avery Bradley et Al Horford (contre New Orleans) : les deux hommes ont assuré hier contre Philly, on demande le deuxième effet Kiss-Cool siouplait messieurs.

Jonas Valanciunas (à Chicago) : Jaunasse est en forme en ce début d’année, on veut un fat double-double là aussi pour confirmer.

Dwyane Wade (contre Toronto) : le deuxième des votes chez les arrières de l’Est voudra remercier les votants ce soir. Ou peut-être qu’il les fera regretter

Zach LaVine et Andrew Wiggins (contre Utah) : un coup c’est pile un coup c’est face avec ces deux-là. Un check à leurs derniers matchs respectifs vous aidera peut-être à vous décider, à défaut de faire gagner les Wolves.

Danilo Gallinari, Jusuf Nurkic, Emmanuel Mudiay, Will Barton, Kenneth Faried et Wilson Chandler (à Oklahoma City) : mais pas Darell Arthur.

Victor Oladipo, Enes Kanter et Steven Adams (contre Denver) : mais pas Kyle Singler. Surtout pas. Pauvres fous.

Deron Williams et Dirk Nowitzki (contre Atlanta) : Tonton Kebab et Papy Binouze sont pleins de talents mais commencent à être rouillés. Mais ils sont surtout pleins de talent.

Tony Parker et Pau Gasol (contre Charlotte) : connexion France-Espagne, versons ensemble des litrons de larmes en constatant que les deux hommes s’entendent très bien sur le parquet.

Tobias Harris et Kentavious Caldwell-Pope (à Portland) : n°3 et n°4 sont assez performants au petit jeu de la #TTFL, on imagine d’ailleurs que là aussi, Stan Van Gundy préférerait gagner des matchs.

Mason Plumlee (contre Detroit) : quand on voit James Harden taper des 15, pourquoi ne pas se faire plaisir avec un random comme Mason ?

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Rajon Rondo : on a entendu des bruits dans la cave de Fred Hoiberg, mais on a eu peur d’aller voir.

George Hill : grand seigneur, préfère offrir son temps de jeu à Dante Exum.

Bruno Caboclo : ça commence à trainer là.

Kyle Korver : chers fans des Hawks, on espère que ça va mieux aujourd’hui.

Nicolas Batum : fricote avec Catwoman. Le coquin.

Voilà mesdames messieurs, faîtes le bon choix et rendez-vous demain pour faire les comptes, à base de top-picks on l’espère. En espérant que nos conseils seront des plus avisés…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top