Bulls

Les Bulls veulent enchaîner face aux gros de l’Est : ce soir, c’est Toronto qui passe à la casserole

taj gibson jimmy butler

Après les Hornets lundi et les Cavs mercredi, place au dessert avec les Raptors.

Source image : NBA League Pass

Au cœur de la tempête pour basculer en 2017, les Bulls se sont donné un peu de sursis en s’offrant deux cadors de la Conférence Est. Charlotte le lundi, Cleveland le mercredi en attendant Toronto le samedi ? Réponse ce soir, à partir de 2 heures du matin en France.

Avec une seule victoire à se mettre sous la dent entre le 13 et le 25 décembre (sept matchs disputés), Chicago n’a pas clôturé l’année civile sur une note très positive. Rajon Rondo ne semblait pas s’inscrire dans le projet de l’équipe et n’a plus joué la moindre minute depuis le 30 décembre, Fred Hoiberg est toujours au cœur des rumeurs tout comme Jimmy Butler pourtant auteur de sa meilleure saison sur le plan statistique et du leadership (25,2 points, 6,8 rebonds, 4,5 assists et 1,7 interception). Mais depuis deux rencontres, la situation va un peu mieux. Il y a d’abord eu le festival de Jimmy Buckets contre les Hornets pour bien commencer l’année. Une victoire précieuse contre les cinquièmes à l’Est qui a précédé un autre succès de prestige malgré des Cavaliers en effectif très réduit en milieu de semaine. Qu’importe, le moral est revenu dans l’Illinois alors que Chicago a réintégré symboliquement le Top 8 des équipes playoffables. Mais Washington et New York continuent de mettre la pression juste derrière et une troisième victoire contre les dauphins de Cleveland serait bonne à prendre pour les coéquipiers de Dwyane Wade. Il y a du boulot mais il existe des raisons d’espérer pour les fans qui se déplaceront au United Center, ce soir.

Toronto ne relâche pas le rythme après une saison 2015-16 historique pour la franchise. Avec un an de vécu commun en plus, les Canadiens se connaissent par cœur et DeMar DeRozan n’a pas tardé à faire la différence très tôt dans la régulière. Le trou est fait avec leurs poursuivants mais les Raptors ont terminé leur long road-trip à l’Ouest sur les rotules ce mardi et présenteront encore quelques signes de fatigue ce soir, dans la première soirée d’un back-to-back qui les opposera à Houston, demain. Autre source de crainte pour Dwane Casey, il n’a plus gagné contre les Bulls depuis décembre 2013, soit neuf défaites consécutives. Historiquement, Jimmy Butler aime bien le sirop d’érable et il faudra un DeMarre Carroll à l’affût pour ne pas prendre le bouillon. Un effort qu’il va falloir réaliser en continu pendant 48 minutes puisque le numéro 21 avait battu le record de franchise de Michael Jordan en collectant 40 points lors de la deuxième mi-temps de leur confrontation au Air Canada Centre il y a un an. Ensuite, il s’agira de faire honneur à ce statut de cinquième meilleur rempart du pays face à la troisième attaque de la Ligue derrière Golden State et les Rockets et les soldats de la “Windy City” auront fait un grand pas vers la victoire. Sur le papier, c’est possible.

Dans une bonne passe, les Bulls ont les moyens de s’installer dans le haut du classement avec une troisième victoire de suite contre une équipe du Top 5 de leur Conférence. Un scénario tout à fait possible qui donnerait un peu d’air à tout ce petit monde pour continuer à travailler un peu plus paisiblement lors des prochaines semaines.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top