Los Angeles Clippers

Les bonnes résolutions de Doc Rivers pour 2017 : ne plus prendre de faute technique… jusqu’en février ?

Doc Rivers

Reste zen Doc !

Source image : NBA League Pass

Personnage incontournable de la Grande Ligue, Doc Rivers est aussi dans le viseur des hommes en gris depuis quelques temps. Une tendance qu’il souhaite inverser pour donner l’exemple au sein de son vestiaire. Mais en est-il seulement capable ?

Les Grizzlies jouent dur, les Pelicans sont blessés et les Clippers se plaignent après chaque coup de sifflet. Les saisons passent mais il y a des choses qui ne changent pas, même avec les années. La seconde franchise Angelinos a depuis longtemps cette réputation de venir contester les décisions arbitrales les plus minimes. Cette année ne déroge pas à la règle puisque les Clips sont les deuxièmes plus gros producteurs de fautes techniques derrière les Suns avec 24 interventions du genre déjà signalées après 38 rencontres. Vainqueur dans l’âme, Doc Rivers ne se classe pourtant que sur la seconde marche du podium lorsqu’il s’agit de classer les entraîneurs les plus réprimandés avec 6 fautes techniques et trois expulsions répertoriées depuis octobre. Même là, les voisins des Lakers ne parviennent pas à obtenir la médaille d’or même si les plus optimistes rappelleront qu’il reste encore trois mois et demi de compétition. Malheureusement, le Doc a décidé de se calmer comme il l’a déclaré à Mike DiGiovanna du Los Angeles Times.

“Je leur [les joueurs] ai dit que ça ne nous représentait pas. Je dois être le leader de cette équipe donc je dois agir le premier. Nous allons renverser la situation. Je ne vais plus prendre de faute technique et je vais responsabiliser tout le monde. […] Il y a d’autres équipes qui se plaignent autant que nous et il y a des fois où c’est mon rôle d’entraîneur de dire quelque chose. […] Je ne vais pas changer. Je vais rester fougueux et continuer de me battre pour mon équipe tous les soirs. Mais je veux aussi que nous devenions meilleurs. J’ai bien commencé [contre Memphis, ce mercredi], je n’ai pas reçu de technique.”

Du Doc Rivers dans le texte ! Puisque si le paternel d’Austin a décidé qu’il ne recevrait plus de faute stupide pouvant handicaper son équipe, il annonce aussi vouloir rester le même. Un nouveau paradoxe à ranger dans l’épatante collection du COY en l’an 2000 qui n’en manquait déjà pas. Pourtant, l’idée originale n’est pas si bête puisqu’à force de se tourner vers les arbitres dès que le ballon est arrêté, les Clippers sortent de leur match sur le plan mental en plus d’avoir une tendance à énerver chaque être humain normalement constitué ne s’appelant pas Steve Ballmer. Poussés à l’extrême, ces sautes d’humeur peuvent amener à des drames comme, au hasard, gâcher un avantage de 3-1 en Playoffs. On va donc attendre quelques jours avant de se prononcer sur la parole de Doc Rivers qui aura au moins réussi à motiver son fils de la fermer un peu.

“Je ne vais plus recevoir de faute technique pour le reste de l’année. Je n’en ai jamais reçu beaucoup. J’imagine que c’est juste l’émotion. Nous sommes des compétiteurs. Nous devons juste apprendre à mieux canaliser cette envie de gagner.”

Tout le monde peut prendre de bonnes résolutions mais ça devient tout de suite plus dur lorsqu’il s’agit de les appliquer. Sur le papier, on valide totalement les propos du Doc. Maintenant on verra s’ils se vérifient une fois sur le banc.

Source : Los Angeles Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top