Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : Russell Westbrook vs James Harden, les obsèques des statisticiens prévues demain

TrashTalk Fantasy League, Sangoku vs Freezer

KAAAMEEEEHAAAMEEEHAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

Source : dragonballsuper-france.fr

Ceux qui ont joué la saison dernière le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Un constat à peine écorché par les perfs de martiens offertes depuis le début de saison par quelques Monstars. Pour vous aider – ou au moins essayer – nous vous proposerons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit à venir. Et on commence dès maintenant avec les bonnes affaires et les pièges des huit rencontres de ce soir.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Paul George (contre Brooklyn) : Paulo serait-il enfin lancé ? L’adversaire du soir est en tout cas la victime parfaite pour que PG termine enfin son échauffement.

DeMar DeRozan et Kyle Lowry (contre Utah) : grosse défense en face mais DeMar DeRozan adore jouer Rudy et Calorie a un très vilain 1 à se faire pardonner.

Kemba Walker (à Detroit) : même si Nico Batum est en grande forme et que c’est KCP qui sera en charge du Ranger, Kembaba reste le chef de la meute et les Pistons pourraient bien se réveiller avec les seufs toutes rouges demain.

Anthony Davis (contre Atlanta) : Tonio peut nous sortir le 50/15/8/5/5 n’importe quand, et contre n’importe qui. Et on parle quand même d’un mec qui fait 40 de moyenne. Allez on se la tente, Anthony Davis ce soir, c’est “safe”.

James Harden (contre Oklahoma City) : il se murmure qu’à l’heure d’écrire ces lignes, James Harden aurait déjà réalisé son triple-double.

Russell Westbrook (à Houston) : il se murmure qu’à l’heure d’écrire ces lignes, Russell Westbrook aurait déjà réalisé son triple-double, mais à 17/39 au tir.

Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge (à Denver) : les deux hommes sont aussi faciles que monstrueux statistiquement. Peu de déchets, juste de l’amour.

C.J. McCollum (contre Los Angeles, Lakers) : quand C.J. se retrouver sans Damian, C.J. être un vrai glouton. Beaucoup beaucoup de tirs, mais alors quand ça rentre dedans…

# Les bons spots du jour
Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Brook Lopez (à Indianapolis) : rarement exceptionnel, parfois effacé, mais le plus souvent “au moins très correct”. On en connait un qui devait être au premier rang au bahut.

Jeff Teague (contre Brooklyn) : si George Paul est évidemment le franchise player des Pacers, Jean-François Tige en est le vrai patron sur le terrain. celui qui gère le tempo, mais aussi celui qui fait ses stats tous les soirs.

Rudy Gobert et Gordon Hayward (à Toronto) : moins tranchant depuis quelques matchs, Rudy voudra probablement expliquer à Jonas Valanciunas ce que veut dire le mot “progresser”. Gordie ira pour sa part chercher ses dix lancers habituels et sa trentaine de points TTFL.

Nicolas Batum (à Detroit) : allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé, celui où Nico se rend compte de son talent.

Andre Drummond et Reggie Jackson (contre Charlotte) : ça va un peu mieux individuellement pour les deux hommes, on remarque d’ailleurs que l’équipe se remet à gagner depuis. Lol.

Paul Millsap, Dennis Schroder et Dwight Howard (à New Orleans) : 24/9/6 pour le premier, 22/5/12 pour le second et 13/18/4 pour le dernier. Vous pouvez screen, et ainsi vous foutre de nous demain.

Eric Bledsoe (à Dallas) : Rico ne nous sort pas forcément la saison la plus aboutie de sa carrière mais il a quand même envoyé du bois sur quelques sorties cette année.

Harrison Barnes (contre Phoenix) : le nouveau patron des Mavs est dans une belle dynamique, parfait pour finir de cuire des Suns déjà bien saignant

Nikola Jokic (contre les Spurs) : Magic Jokic nous vend du rêve, sur les terrains et dans les boxscores. Pas la raquette la plus effrayante de la Ligue ce soir, à lui d’en profiter.

Julius Randle (à Portland) : le fils de César sort d’un triple-double et les Blazers lui auraient déjà annoncé qu’ils le laisseraient recommencer ce soir. Comme ça, gratuitement.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Myles Turner (contre Brooklyn) : on va regarder le match de Myles Turner pour deux choses. 1) ce gamin est vraiment craquant et 2) il va postériser Brook Lopez.

Kentavious Caldwell-Pope (contre Charlotte) : sa mission première sera de défendre sur Kemba Walker mais KCP est également capable d’apporter en attaque.

Jrue Holiday (contre Atlanta) : petit double-double dans le viseur, rien d’exceptionnel mais ça peut suffire à aller chercher la trentaine.

Victor Oladipo, Enes Kanter et Steven Adams (à Houston) : les trois servants de Russell ont tous les moyens d’être le facteur X du choc de la nuit. Plouf-plouf…

Ryan Anderson et Eric Gordon (contre Oklahoma City) : les deux vont encore nous prendre une vingtaine de tirs du parking, attention les saignements de nez si ça tombe dedans.

Devin Booker et T.J. Warren (à Dallas) : les deux ont déjà passé la quarantaine voire tutoyé la cinquantaine.

Deron Williams, Dirk Nowitzki et Wes Matthews (contre Phoenix) : trois hommes, trois manières de faire 30, trois manières aussi de faire 4.

Danilo Gallinari, Jusuf Nurkic, Emmanuel Mudiay, Will Barton et Wilson Chandler (contre San Antonio) : seul bémol pour ces mecs-là, Kawhi défendra peut-être sur les cinq. En même temps, toutafé.

D’Angelo Russell, Lou Williams, Jordan Clarkson et Nick Young (à Portland) : rajoutez même Timofey Mozgov, Brandon UnGramme et Luol Deng. Vous le savez que ça va être n’importe quoi ce match.

Mason Plumlee (contre Los Angeles, Lakers) : rien de tel qu’un match face aux Lakers pour envoyer un triple-double à la Giannis. Dont tout le monde se foutera évidemment.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Damian Lillard : cheville, incertain.

Robert Marchand : pace maker, récup.

Voilà mesdames messieurs, faîtes le bon choix et rendez-vous demain pour faire les comptes, à base de top-picks on l’espère. En espérant que nos conseils seront des plus avisés…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top