Pelicans

Nouvelle saison blanche pour Quincy Pondexter : c’est officiel, les Pelicans ne seront jamais au complet

quincy pondexter

Alvin Gentry ne connaît même pas son numéro, il ne l’a jamais vu en maillot.

Source image : YouTube

Attendu de retour chez les Pelicans courant janvier, Quincy Pondexter a appris qu’il devait finalement tirer un trait sur la saison à cause d’une énième opération du genou. On aurait dû s’en douter puisqu’il était le dernier à pointer à l’infirmerie des Pelicans. C’était trop beau pour être vrai.

Arrivé sur le banc de New Orleans à l’intersaison 2015, Alvin Gentry n’a encore jamais disposé d’un effectif au complet. Autant être cash tout de suite, ça n’est pas près de lui arriver vu la nouvelle qui vient de tomber sur le bec de la franchise cette semaine. Déjà opéré du genou à deux reprises, Quincy Pondexter va devoir repasser sur le billard pour recevoir quelques coups de bistouri. Le type d’information qui nous arracherait presque un sourire nerveux si l’ailier des Pelicans n’était pas immobilisé depuis les Playoffs 2015 et un certain sweep face aux Warriors… Oui, vous avez bien compris, Quincy Pondexter n’a encore jamais joué pour son entraîneur débarqué en Louisiane il y a près d’un an et demi. Rien ne garantit d’ailleurs qu’il pourra développer un jour une complicité sur le terrain avec Alvin Gentry qui est fréquemment au cœur de rumeurs de transfert. Il faut dire que malgré l’un des meilleurs joueurs de la planète pour animer leur raquette et balancer quelques flèches impromptues, les Pels sont loin de répondre aux attentes fixées après l’élimination prometteuse contre Golden State au premier tour.

Le déclin de NOLA correspond bien sûr aux blessures en cascade des Pelicans ces dernières années mais également à l’absence de Quincy Pondexter arrivé dans le French Quarter en provenance de Memphis en janvier 2015 et sur le flan depuis le mois d’avril de cette même année. Malheureusement, New Orleans va devoir trouver un moyen de conjurer le sort car son “3 and D” ne fera pas son retour sous le maillot de la Big Easy cette saison. C’est Tyreke Evans, Solomon Hill et Dante Cunningham qui seront donc chargés de faire le boulot au poste 3 pour tenter de ramener la franchise en Playoffs après une année noire. Malgré un bilan largement négatif (14-22), les Pelicans sont encore dans le coup puisqu’ils ne sont qu’à 1,5 matchs de Sacramento qui occupe la huitième place à l’Ouest. Le défi est de taille mais les joueurs ont une raison de plus pour laquelle se battre quand on connaît le dévouement de Quincy Pondexter pour retrouver ses coéquipiers au plus vite.

“C’est un long, long voyage,” expliquait-il en début de saison. “Il n’y a pas une personne qui a travaillé plus dur que moi pour ça. Je souhaite que tout le monde sache que je consacre ma vie à revenir sur le parquet afin de jouer pour cette équipe et cette organisation.”

Encore sous contrat jusqu’en 2018, Quincy Pondexter aura bien besoin de l’encouragement de ses proches pour se relancer dans la bataille. Certains l’ont fait avant lui mais ce que traverse l’ailier en ce moment n’est vraiment à souhaiter à aucun sportif. Même avec un chèque de 3,9 millions de dollars garanti à la fin de l’année.

Source : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top