Pelicans

LeBron James a eu un mot pour Jrue Holiday lundi : avis aux sceptiques, les robots ont bien un cœur

Jrue Holiday

Parfois un simple hug vaut tout l’or du monde.

Source : youtube

L’information est passée un peu au travers de ce début de semaine. Peut-être finalement car elle n’a pas vraiment d’importance, mais elle dénote au moins le sentiment de fraternité qui unit la très grande majorité des joueurs de la Grande Ligue. C’est plutôt normal mais c’est classe, alors on applaudit, simplement.

On avait un peu parlé de la victoire tranquille des Cavs face à New Orleans (90-82). LeBron James avait assuré le service minimum avec 26 points, 7 rebonds et 6 passes, les hommes de Tyronn Lue s’évertuant surtout ce soir-là à faire passer une mauvaise soirée à Anthony Davis (20 points et 17 rebonds, mais à 10/27 au tir). Mais plus que le score en lui-même dont tout le monde se fout finalement pas mal, c’est une accolade un peu spéciale qui aura été le moment le plus sympa de la soirée. Un hug de LeBron envers Jrue Holiday, comme pour lui dire “respect dude, on est tous avec toi”.

L’histoire, tout le monde la connait. Contraint de décaler sa rentrée pour rester au chevet de sa femme, tout juste maman mais atteinte d’une tumeur au cerveau nécessitant une opération, Jrue Holiday a passé un automne compliqué cela va sans dire, devant faire preuve d’un courage sans faille pour assurer son rôle de mari et de père dans ce difficile combat. Et c’est probablement ce que LeBron James a dû lui dire à l’heure de l’échauffement lundi. Juste quelques mots, pas besoin d’en faire des tonnes. Juste lui faire part de son admiration et de son soutien, comme les deux hommes l’ont déclaré à Dave McMenamin d’ESPN :

Quand nous avons entendu parler de cela, ma famille, ma femme et moi étions à Los Angeles et nous avons tous immédiatement eu une prière pour eux. Jrue est un frère. Pas besoin de savoir dans quelle équipe il joue, c’est juste un frère. Cette Ligue toute entière est une fraternité. Si quelqu’un ou sa famille est dans ce genre de situation, la seule chose à faire est de prier Dieu afin qu’il veille sur eux. Du coup, j’étais vraiment pressé de le voir aujourd’hui. – LeBron James

Pour lui (LeBron), la famille représente tout et c’est la même chose pour moi. Et le fait que lui et sa famille aient prié pour les miens m’a donc touché profondément. – Jrue Holiday

Deux hommes liés par l’amour pour leur famille respective, pour qui le basket peut parfois passer en second. Un simple échange de deux ou trois mots, voire de regard, mais une notion de respect qui fait toujours plaisir à voir au sein d’une NBA où la concurrence – sportive – fait rage. C’est pas la news du siècle on le redit, mais c’est toujours rafraîchissant.

Source : nbcsports.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top