Celtics

L’épidémie se propage chez les Celtics : Marcus Smart et Tyler Zeller hospitalisés, le staff aussi touché

Boston

Pire qu’une classe de CM1 !

Source image : FoxSports

C’est la rentrée et tout le monde a le regard un peu fiévreux au boulot ? Bien qu’ils paraissent parfois intouchables, les stars de la NBA ne sont pas non plus épargnées par les virus comme ont pu le constater les Celtics depuis quelques jours.

Ce sont des choses qui arrivent lorsqu’on vit en communauté et que l’on partage le quotidien d’un groupe de personnes restreint. À force de traîner dans les mêmes salles d’embarquement et dans les mêmes bus, esquiver les virus des copains devient presque mission impossible. Chez les C’s, l’épidémie a commencé par Jae Crowder qui a failli ne pas prendre part au match de Noël contre les Knicks a cause de maux de ventre. Il y en a un qui n’a pas digéré les huitres d’Oncle Harry et qui en a fait profiter tout son entourage, à commencer par l’assistant coach Jay Larranaga, absent lors des deux dernières sorties de Boston pour des symptômes similaires. Mais le médecin de Leprechauns n’était pas au bout de ses surprises puisque Marcus Smart, Tyler Zeller et Avery Bradley sont tous allés de leur petite prescription lors de la dernière semaine. Mis au repos forcé pour la réception du Heat vendredi dernier à cause d’une grosse fièvre, le numéro 0 n’est toujours pas en pleine possession de ses moyens à quelques heures de recevoir le Jazz. Dommage, car c’est l’occasion pour l’un des meilleurs défenseurs du pays de se confronter à la meilleure rempart de toute la NBA. Un match que ne sont d’ailleurs pas sûrs de jouer les deux autres noms cités ci-dessus puisqu’ils ont réalisé un passage express au New England Baptist Hospital ce dimanche avec des symptômes différents selon Brad Stevens.

“Marcus [Smart] a des symptômes de gastro depuis quelques jours. Et puis il y a Tyler [Zeller] qui a eu une otite et un début de sinusite depuis déjà quelques temps. [Zeller] ne se sentait vraiment pas bien ce dimanche, pire encore que ces deux dernières semaines. Il est infecté depuis un bon moment maintenant. Espérons qu’ils vont se rétablir rapidement pour nous rejoindre au plus vite.”

Pire qu’une classe de CM1, l’effectif des Celtics est sévèrement attaqué. Le frère de Cody n’a pas joué contre Miami et reste incertain pour la rencontre de ce soir. Tout comme Marcus Smart qui était pourtant motivé à se mesurer à la crème des défenseurs NBA pour se situer lui aussi. Enfin, James Young s’est fait une cheville en se rendant chez les coiffeur lors du jour de repos et ne sera pas en tenue. Jordan Mickey et Demetrius Jackson ont donc été rappelés de D-League pour faire le nombre sur le banc de Boston en attendant que le sirop à la banane face de l’effet chez les malades. Dans leur malheur, les successeurs de Bill Russell et Larry Bird à la Maison Verte ont quand même de la chance. Le calendrier offre rarement quatre jours de congés à une équipe. De plus, mis à part ce soir, les deux prochains rendez-vous sont largement abordables, même avec des blessures, puisque les Sixers et les Pelicans se déplaceront dans le Massachussetts cette fin de semaine. Auteur de son career-high il y a quatre jours justement, Isaiah Thomas ne préfère prendre aucun risque et se protège à sa manière des infections.

“Je ne fais que des checks avec le poing, je ne serre la main de personne. Quand j’ouvre une porte, je le fais comme ça [avec un maillot autour de sa main]. Je ne tombe pas malade et je vais bien. Je ne me rappelle pas quand j’ai été malade la dernière fois.”

Rendez-vous dans le prochain article pour un check-up complet des vaccins des petits hommes verts. Avec une interview du doc’ de la franchise pour avoir des petites anecdotes croustillantes sur les problèmes intestinaux de Jean-Michel en pleine série de Playoffs. Que du bonheur.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top