Raptors

Kyle Lowry a rendu hommage à Catherine Laborde : 41 points, pluie incessante sur Los Angeles !

Il fallait redresser son navire en déplacement, taper du poing sur la table et rendre un bel hommage à notre Madame Météo préférée au monde : Kyle Lowry a trempé toute la Californie avec son record personnel cette saison.

Plus les jours passent, plus on se demande si la ligne arrière du All-Star Game à l’Est ne devrait pas contenir un arrière de plus, tant les petits enchaînent les grandes performances. On avait vu Kyrie Irving s’occuper des Warriors à Noël, puis John Wall répondre avec un match énorme contre Indiana, Isaiah Thomas a calmé tout le monde en plantant 52 points et voilà Lowry qui se met à vouloir imposer son boule dans la discussion ! Malgré une fin d’année qui devait donner le sourire au meneur des Raptors, Kyle était malheureusement loin de faire la teuf en étant serein, lui qui venait d’assister à deux défaites bien chiantes de son équipe, une sur le parquet des Warriors puis une sur celui des Suns. Pas top pour faire péter le champagne le 31, mais il fallait tourner la page et aborder le match suivant. Déplacement chez les Lakers, roadtrip épuisant mais intéressant pour les Raptors, Lowry l’avait d’ailleurs entamé avec un carton face au Jazz, 36 points à 15/20 au tir. Conscient qu’il allait certainement devoir répéter ce type de performance pour faire du Staples Center sa salle de jeu privée, le médaillé olympique a tout simplement pris feu et abusé de la défense des jeunes poulains de Luke Walton.

Record personnel pour la saison en cours ? Oui monsieur. Une pointe à 41 points et à des pourcentages qui dépassent l’entendement, on sentait que le pitbull voulait faire un clin d’oeil à Catherine Laborde. Car en finissant à 12/16 au tir, 6/7 de loin et 11/11 aux lancers, et en y ajoutant des actions à quatre points et un dernier quart de rêve pour que la manière y soit, Kyle faisait péter la pluie sur les défenseurs californiens. Pourtant, le ping-pong tenait bien tout au long de la rencontre, Los Angeles pouvant compter sur les belles sorties de Nick Young et D’Angelo Russell (54 points pour les colocs). Mais dans le money-time, ce sont les visiteurs qui ont fait la différence, Lowry prenant chaque bonne décision pour éviter une troisième défaite consécutive, et relancer les débats autour du prochain All-Star Game. On attend bien évidemment les réponses de Kemba Walker et son coéquipier DeMar DeRozan, mais pour le coup le bonhomme du soir avait besoin de rappeler qui dirigeait la seconde plus grosse cylindrée de l’Est, et qui sera agent-libre cet été. On a bien reçu le message, on a bien reçu le message…

Avec un dernier voyage prévu ce mardi à San Antonio, les Raptors savent qu’ils devront faire mieux, collectivement, pour l’emporter sur les terres texanes. Mais en même temps, si Lowry continue à taper ce genre de soirée, ce sont peut-être les Spurs qui devront s’inquiéter en premier. 

couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top