Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : moi Président de la TTFL, je commencerai 2017 par un top pick

TrashTalk Fantasy League, François Hollande

Ne pas se viander d’entrée. Ne pas se viander d’entrée. Ne pas se viander d’entrée.

Source image : brain-magazine.fr

Ceux qui ont joué la saison dernière le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Un constat à peine écorché par les perfs de martiens offertes depuis le début de saison par quelques Monstars. Pour vous aider – ou au moins essayer – nous vous proposerons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit à venir. Et on commence dès maintenant avec les bonnes affaires et les pièges des cinq rencontres de ce soir.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Paul George (contre Orlando) : on a hésité avant de le mettre dans les premiums, puis on s’est dit qu’on était en 2017. Et qu’il avait forcément pris de bonnes résolutions.

Hassan Whiteside (contre Detroit) : le pivot du Heat est sur une sale série mais la défense intérieure des Pistons se chargera probablement de lui redonner confiance.

Karl-Anthony Towns (contre Portland) : l’un des deux ou trois plus gros monstres de la Ligue chez les intérieurs face à une défense aussi trouée qu’un morceau d’Emmental à Gstaad. 50 points, et on y va en dabant.

Kyle Lowry et DeMar DeRozan (à Los Angeles, Lakers) : attention au blow-out mais les deux leaders de Toronto peuvent remercier la NBA de leur offrir les Lakers un lendemain de cuite. Encore meilleur qu’une gamelle de pâtes en sortant de boîte.

# Les bons spots du jour
Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

LaMarcus Aldridge (à Atlanta) : si Kawhi est comme prévu absent, LaMarquise aura la voie libre pour gérer l’attaque des Spurs. Si l’ailier est présent ? La trentaine est dans tous les cas dans la lunette.

Dennis Schroder, Paul Millsap et Dwight Howard (contre San Antonio) : trois hommes capables du meilleur, chacun dans son domaine. Petit bonus pour Paulo si Kawhi n’est pas là pour le gêner dans l’aile et au poste bas.

Jeff Teague (contre Orlando) : Jean-François nous envoie de la grosse perf quasiment tous les soirs. S’il évite les veuchs de Payton ce soir, un bon double-double est au programme.

Andrew Wiggins et Zach LaVine (contre Portland) : voir à Karl-Anthony Towns.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Pau Gasol (à Atlanta) : voir à LaMarcus, l’accent espagnol et les cris en plus.

Kyle Korver (contre San Antonio) : commencer 2017 avec un 7/7 du parking de Kyle, on vous avoue que ça ferait du bien à nos petits yeux encore mi-clos.

Elfrid Payton, Nikola Vucevic, Serge Ibaka et Aaron Gordon (à Indiana) : les Worlds Apart sont tous les quatre en forme, à vous de trouver le bon gugusse pour ce soir.

Myles Turner (à Orlando) : le gamin aura fort à faire face à Serge, Niko et Bismack, mais il nous a déjà prouvé que les adultes ne lui faisaient pas peur.

Andre Drummond, Reggie Jackson, Kentavious Caldwell-Pope et Tobias Harris (à Miami) : le pire dans tout ça, c’est que c’est peut-être bien Jon Leuer le meilleur joueur des Pistons en ce moment.

Julius Randle, Lou Williams et Nick Young (contre Toronto) : les trois seuls Angelinos qui semblent capables de folies ce soir. Avec une bise à Nicky, parce que folie et Nicky sont des synonymes.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Kawhi Leonard : questionable à cause d’une gastro, on va éviter de faire la blague du mec qui se chie dessus en plein match. Imaginez juste s’il se chie dessus en plein match.

Evan Fournier : blessé au talon. Et on a de toute manière trop bu de champagne hier.

Goran Dragic : peu de chances de le voir sur le terrain ce soir. Le show Waiters peut commencer.

Damian Lillard : la cheville va mieux, mais on vous conseille d’éviter de prendre le risque ce soir. On va pas vomir deux soirs de suite quand même.

Voilà mesdames messieurs, faîtes le bon choix et rendez-vous demain pour faire les comptes, à base de top picks on l’espère. En espérant que nos conseils seront des plus avisés…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top