Thunder

Russell Westbrook ne décolère pas après son expulsion : “Je ne suis pas arbitré comme les autres”

Russell Westbrook, Grizzlies

Russell Westbrook a reçu presque autant de fautes techniques qu’il a fait de triple-doubles cette saison et ce n’est pas une très bonne nouvelle pour le Thunder.

Source image : Twitter - @koconews

Expulsé lors de la défaite du Thunder à Memphis la nuit dernière, Russell Westbrook affirme ne pas recevoir le même traitement que les autres joueurs. À force de poster des chiffres d’extraterrestres tous les soirs, le meneur d’OKC a fini par être traité comme tel.

Troisième quart-temps hier soir, Oklahoma City accuse déjà un retard de 16 points lorsque Russell Westbrook parlemente avec un arbitre. Selon lui, la balle n’a pas touché le cercle sur l’action précédente et les Grizzlies n’auraient pas dû bénéficier de 24 nouvelles secondes de possession. Première technique infligée au meneur pour être trop insistant envers le corps arbitral. Plutôt que de ruminer dans son coin en attendant de claquer un poster pour passer ses nerfs, le numéro 0 fait comprendre aux hommes en gris qu’ils ont fait une belle boulette. La sanction tombe, il reçoit une deuxième faute technique quelques secondes après la première et doit quitter le parquet. Ses coéquipiers ne s’en relèveront pas et règleront une belle adition à la sortie avec un petit -34 des familles. De passage par la case obligatoire des interviews après la rencontre, Russell Westbrook ne décolère pas, expliquant à Royce Young d’ESPN qu’il n’est pas arbitré de la même manière que ses pairs.

“Honnêtement, je ne sais pas. C’est n’importe quoi d’être expulsé comme ça, surtout alors que je n’ai rien fait. C’est juste dingue. Surtout pour moi car j’ai l’impression que je n’ai même pas le droit au bénéfice du doute la plupart du temps, particulièrement de la part des arbitres. Je reçois tellement de techniques juste pour avoir parlé. Je n’ai même pas le droit de dire quelque chose à chaque fois que je me fais matraquer en allant au panier. Pas simplement ce soir mais tous les soirs. Je ne suis pas arbitré de la même manière que les autres et je n’apprécie pas cela.”

De la même manière que James Harden, son ancien coéquipier à OKC estime qu’il mériterait de se rendre sur la ligne plus régulièrement lorsqu’il résiste aux contacts pour atteindre le cercle. Mais sur l’action en question, les arbitres ont simplement sanctionné un manque de respect flagrant de la part de l’égérie de la marque Jordan. Interrogé après la rencontre, l’arbitre Jason Phillips a affirmé “n’avoir aucun doute” concernant le fait que la balle ait touché le cercle. Et quand bien même cela n’aurait pas été le cas, lorsqu’une décision est prise, le joueur n’a plus aucune raison de contester. Ce qu’il n’a visiblement pas respecté selon le témoignage de la partie adverse.

“Nous lui avons expliqué. Brian Forte lui a expliqué ‘C’est bon, nous devons poursuivre, nous ne pouvons pas revoir l’action mais j’ai entendu ce que tu disais. Il faut passer à autre chose.’ Il a continué de se plaindre donc il a reçu une première faute technique. Ensuite, il a continué de répéter la même chose et a même prononcé quelques jurons lors de cette conversation. C’est à ce moment là qu’il a reçu une deuxième faute technique qui provoque une expulsion immédiate.”

C’est déjà la dixième faute technique reçue par le All-Star cette saison. C’est plus que DeMarcus Cousins, Dwight Howard ou n’importe quel autre joueur. Là où cela devient problématique, c’est qu’une 16è sanction de la sorte provoquerait une suspension immédiate d’un match pour le leader du Thunder. Or, chaque victoire est importante pour les troupes de Billy Donovan qui ne disposent pas beaucoup de marge avec leurs poursuivants au classement. Russell Westbrook va rapidement devoir effectuer un travail sur lui et se rappeler ce qu’il avait déclaré il y a un an.

“J’en ai terminé avec ça. J’ai appris cet été qu’une fois que la décision était prise, les arbitres ne la changent plus. Ça m’a pris du temps mais j’ai compris. […] J’ai regardé les images. J’ai vu toutes mes techniques et toutes les merdes que j’ai pu faire donc j’ai décidé de me dire qu’il n’y avait plus de raison de se plaindre. Ils ne changeront pas d’avis alors il faut passer à autre chose.”

Avec 21 points, 5 rebonds, aucune assist mais 6 pertes de balle en 23 minutes, cette expulsion a coûté cher à la boule de nerfs du Thunder. Non seulement elle a empêché son équipe de revenir dans le match mais elle a aussi flingué ses moyennes hallucinantes à la passe. De quoi faire réfléchir un candidat au titre de MVP car ce n’est pas en se mettant tous les arbitres à dos qu’il va soigner son dossier. Camomille, yoga, feng shui, il va devoir faire quelque chose avant de vraiment pénaliser son équipe plus lourdement.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top