Cavaliers

Le Big Three des Cavs vient à bout de Celtics très sérieux : on en veut bien 7 comme ça en mai

Kyrie Irving - Cavs

32 points à 12/17 et 12 caviars pour Kyrie Irving. Avery qui ? Marcus comment ?

Source : NBA League Pass

Il ne faut jamais sous-estimer l’âme celte. Les Cavs ont fait la course en tête tout au long de ce match les opposant aux Celtics. LeBron James et ses ouailles ont même eu 20 points d’avance dans le troisième quart (97-77 à 1’20” de la fin de cette période). Ils menaient de 18 unités à l’entame de douze dernières minutes. Mais, à 30 secondes du terme, seulement un petit point séparait les deux équipes. Pire, à 8 secondes du buzzer, Jae Crowder a raté un tir primé qui aurait pu permettre à son équipe de passer devant… Il ne faut jamais sous-estimer l’âme celte. Jamais. 

Il est vrai que quand le dernier quart a démarré sur le score de 101 à 83 pour les Cavs, la cote des Celtics étaient au plus bas. Et ceux qui croyaient encore aux chances des verts en étaient sûrement à leur huitième pinte dans un pub d’une petit rue sombre de Boston. Et pourtant… Dans le sillage de la triplette Avery Bradley – Marcus Smart – Jae Crowder, les Celtes vont nous mitonner une remontée des plus spectaculaire. En environ 7 minutes et 30 secondes, ils ne vont encaisser que 10 points – alors qu’ils en avaient pris plus de 100 en trois quarts-temps – tout en en plantant 22. On se retrouve donc avec des Cavs qui n’ont plus que 6 points d’avance (111 – 105) à 4’30” du gong final. Et c’est à ce moment que Brad Stevens décide de faire revenir Isaiah Thomas sur le parquet. Grâce aux soucis infernaux que le lutin a causé et va encore causer à la défense des locaux (31 points à 8/13 et 9 passes décisives pour lui), Boston va continuer de grappiller jusqu’à recoller une première fois à une unité sur une shoot d’Avery Bradley (113-112 à 2’15”). Ensuite, quelques échanges de lay-up entre Kyrie Irving, Isaiah Thomas et encore Avery Bradley (23 points) feront avancer le score tout en le gardant très serré.

A 119-118 pour les siens, LeBron James ne marquera qu’un lancer sur deux et laissera donc une fenêtre ouverte pour les Celtics. Ces derniers ont bien failli réussir à s’engouffrer dedans mais Jae Crowder ne va pas trouver la mire. Ce n’est qu’après ce fameux tir que les Cavs vont définitivement entériner leur victoire sur la ligne de réparation où Richard Jefferson puis Kevin Love vont faire 2/2. Score final : 124 – 118 pour les Cavs. Love aura d’ailleurs été très solide avec 30 points et 15 rebonds. LeBron également avec 23 points, 8 rebonds et 11 passes décisives mais c’est bien Kyrie Irving qui a le plus brillé avec 32 points à 12/17 au tir accompagnés de 12 caviars, 5 rebonds et 3 interceptions. Quand le Big Three joue ainsi, il n’y a pas grand chose à faire et batte Cleveland devient une mission quasi-impossible même si les Celtics n’en sont finalement pas passés si loin.

Peu d’équipes en NBA peuvent être autant menées par les Cavs à Cleveland et recoller au score en mettant autant d’intensité dans le match. Les Celtics en font partie. Cette défaite est pour eux un léger coup d’arrêt dans le bonne spirale qui est la leur actuellement mais ils vont vite repartir dans le bon sens à n’en pas douter. Les Cavs eux, ne comptent pas lâcher leur trône de sitôt. 

boxscore-celtics-3

box-score-cavs


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top