Cavaliers

Les Celtics sur les terres de King James cette nuit : les verts vont faire le siège de la Q

Celtics

Marcus tu t’occupes de l’oncle Drew. Jae tu prends l’autre roi de m**** là. Je veux pas que ça bouge !!

Source : NBA League Pass

Sans LeBron James lundi, les Cavs n’ont pas su tenir le choc contre des Pistons pourtant pas en forme ces derniers temps ce qui a relancé certaines discussions autour de la fameuse “LeBron Dépendance”. En attendant, le King sera là cette nuit pour défendre son royaume de la Q-Arena face à des envahisseurs tout de vert vêtus et appelés les Celtics. Déjà défaits à Cleveland en tout début de saison, les hommes de Brad Stevens auront à coeur de valider leur bonne lancée du moment par un gros succès chez le boss de l’Est.

Un duel intense se profile donc sur nos écrans à partir de 2 heures du matin (en France). Hormis J.R. Smith (blessé au pouce et absent pour plusieurs) et Chris Andersen – que nous ne reverrons probablement jamais sur un parquet – Tyronn Lue va disposer de tous ses joueurs. Il y a fort à parier que DeAndre Liggins sera titulaire une nouvelle fois à la place de Gérard. Depuis une semaine, l’arrière remplaçant n’a mis que trois petits point alors qu’il a participé à 3 matchs. Il en est même à 0/4 au tir sur les deux dernières rencontres. Mais ce n’est pas non plus une énorme surprise car si Liggins n’est pas attendu comme un fou offensif parfois génial comme peut l’être Smith, il est en revanche amené à apporter sa dureté et de la défense bien solide. Pour James, Liggins remplit un peu le rôle de Dellavedova l’an dernier :

Ce que Delly nous apportait, c’était de l’abnégation. Delly nous donnait du courage ainsi : ‘je m’en fiche de ce que vous dîtes tous, je suis sur le terrain pour défendre. Je suis sur le terrain pour jouer et peu importe ce que vous allez tous dire que je peux accomplir, je vais essayer de dépasser ça’. Nous avons perdu Delly […]. Liggs nous donne cela.

En gros James est clair. Si les Cavs n’attendent pas de Liggins qu’il score tant que ça, ils attendent de lui qu’il rende la vie impossible aux arrières adverses en les pressant sur tout le terrain. James a même plaisanté sur le fait que Liggins défendait les arrières sur 29 ou 30 mètres alors que le terrain mesure à peine plus de 28 mètres de long. La tâche qui attend l’ami DeAndre pour cette nuit est haute de 175 centimètres et porte le nom d’Isaiah Thomas. Le lutin vient de guider Boston dans une série de 6 matchs gagnés sur les 7 derniers depuis qu’il est revenu d’une légère blessure à l’aine. “IT” a envoyé 29 points de moyenne sur ces 7 rencontres. Al Horford ne peut qu’apprécier le boulot de son meneur, il en est même fan :

Il (IT) est implacable. La façon dont il trouve de moyens créatifs pour finir, cela me surprend vraiment. Il en est à un point maintenant où il lit très bien quand aller scorer ou quand ressortir la balle. […] C’est difficile à faire, d’avoir un bonne équilibre entre scoring et ressortir la balle. Et je pense qu’il commence à comprendre que les adversaires font très attention à lui.

Il est clair que face à ces Cavs sans gros protecteur de cercle, le petit meneur des Celtcis pourrait faire beaucoup de dégâts s’il parvient à passer du temps dans la raquette. De l’autre côté du terrain, Boston lâchera aussi ses pitbulls. Avery Bradley Marcus Smart et Jae Crowder se relaieront au chevet de Kyrie Irving et de LeBron James. Quand on vous disait que l’intensité serait au rendez-vous. Vous commencez à voir pourquoi…

Entre ces duels de partout, le fait que les deux équipes attaquent bien tout en étant capables de défendre très convenablement et le fait qu’elles sont toutes les deux sur le podium de l’Est, nous avons donc là tous les ingrédients pour assister à un bon gros match sur tous les plans. 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top