Raptors

DeMar DeRozan devient le meilleur scoreur de l’histoire des Raptors : un midrange bourré de symboles

DeMar DeRozan

10290 points en carrière, tous sous le maillot de Toronto.

Source image : Obsev

Quelques semaines après être devenu le joueur le plus capé de l’histoire de sa franchise de toujours, DeMar DeRozan a détrôné Chris Bosh au classement des plus grands scoreurs de Toronto ce mercredi.

L’année qui s’achève aura été particulièrement riche en accomplissements pour l’arrière basé à Toronto. Tout a souri à DeMar DeRozan cette saison ou presque. D’abord sur le plan collectif avec un bilan record de 56 victoires – du jamais vu dans l’histoire de la franchise canadienne – ainsi qu’une breloque en or avec Team USA aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro. D’un point de vue individuel aussi, 2016 a plutôt été une année agréable : une sélection au All-Star Game organisé chez lui à Toronto, un nouveau contrat de 145 millions de dollars pour rester cinq ans de plus dans l’équipe qui lui a fait confiance dès le départ et enfin ce chiffre symbolique franchi hier en Californie. Dans le deuxième quart-temps d’un match finalement remporté par les Warriors, le plus Canadien des Américains est devenu le plus grand marqueur de l’histoire des Raptors sur un midrange shot bourré de symboles. Avec ses 29 points personnels, il devance désormais Chris Bosh avec 10290 unités en carrière. Toutes inscrites sous le maillot de Toronto.

Source : Basketball-Reference

Source : Basketball-Reference

À 27 ans, le Californien entame déjà sa huitième saison dans l’Ontario. Depuis sa sélection en neuvième position de la Draft de 2009, il a absolument tout connu sous le maillot des Raptors. Des galères engendrées par le départ de Chris Bosh à Miami en 2010 au renouveau avec Kyle Lowry, jusqu’à l’apogée depuis la saison dernière et une finale de Conférence historique face aux futurs champions NBA. Bien sûr, DeMar DeRozan a ses défauts. Il une tendance à s’effacer au moment où son équipe a le plus besoin de lui, lors des gros matchs printaniers, ou à foncer tête baissée plutôt que de chercher à servir le joueur démarqué. Mais il se soigne et il a montré au fil des années des progrès dans la distribution du jeu. L’épopée brésilienne semble lui avoir aussi beaucoup apporté sur le plan personnel et il a bluffé beaucoup de monde avec son départ canon cette saison. Avec James Harden, il est capable de se créer son propre tir dans le trafic ou de finir avec la faute comme aucune autre personne dans cette Ligue. Il a aussi démontré qu’en 2016, on pouvait encore être l’un des plus grands attaquants du monde sans posséder de tir fiable à longue distance (28,2% du parking en carrière).

En acceptant la proposition des Raptors cet été, DeMar DeRozan a encore gonflé sa cote de popularité par-delà la frontière nord des Etats-Unis. C’est presque comme s’il faisait partie des meubles de la franchise désormais et il n’y a aucune raison que ça change. Alors on s’arme de patience et on se donne rendez-vous dans huit ans pour l’article des 20000 points sous le maillot des Dinos.

Source : NBC Sports

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top