Heat

Russell Westbrook et son Thunder de passage à Miami : un nouvel ouragan sur la Floride ?

Russell Westbrook, TrashTalk Fantasy League

South Beach ? Je vais me les faire.

Source image : YouTube

En 2008, Pat Riley était en plein milieu de son projet de reconstruction du Heat après la folle épopée de 2006 avec le titre au bout. Muni du deuxième choix, le gominé le plus célèbre de NBA est arrivé à la Draft serein. Les Bulls ont pris Derrick Rose en numéro un cette année-là et ce bon Pat a jeté son dévolu sur Michael Beasley en 2. Ce qui a laissé la possibilité aux Wolves de choisir l’inoubliable O.J. Mayo juste avant que les Sonics – sur le point de “devenir” le Thunder – puissent donc se ruer sur un certain Russell Westbrook. Dans quelques heures, le meneur d’OKC sera sur le parquet de South Beach avec l’intention de tout casser. 

Comme quoi la Draft, ça ne fait pas tout… Mais intéressons-nous plutôt au match à venir pour ce Heat en grande difficulté. Les hommes d’Erik Spoelstra en sont à 10 victoires pour 21 défaites et si leurs espoirs éventuels de Playoffs sont encore loin d’être mathématiquement impossibles, la réalité du terrain nous a montré depuis un peu plus de 30 matchs que cette escouade floridienne est bien trop limitée en termes de talents pour espérer quoi que ce soit cette saison. Et ce n’est vraisemblablement pas avec la rencontre de tout à l’heure que le Floridiens vont entamer leur remontée au classement. Car ils s’apprêtent à accueillir un ouragan. On se souvient qu’en octobre, environ deux semaines avant que la saison de commence, la Floride a été confrontée à un ouragan appelé Matthew qui avait fait pas mal de dégâts. Une véritable catastrophe mais ce que l’American Airlines Arena s’apprête à subir cette nuit pourrait être du même acabit avec cette tornade appelée Westbrook.

31,7 points à 43% au tir, 10,4 rebonds et 10,9 passes décisives. Ce sont les moyennes du bestiau d’Oklahoma City. Il mène la ligue en scoring, en est le deuxième passeur et mène largement en termes de rebonds chez les arrières. Il a déjà envoyé 14 triple-doubles en 31 matchs… Bref, sa venue n’est pas faite pour rassurer du côté du Heat comme en témoigne Goran Dragic :

Je n’ai jamais vu un meneur aussi athlétique. C’est un athlète incroyable. Il peut sauter tellement haut, pour aller chercher des rebonds. Il fait tout pour eux (le Thunder).

Enfin, vous l’aurez compris, le Slovène n’est pas pressé d’affronter son homologue au poste 1. D’ailleurs, ce bon Goran est incertain pour ce match pour cause de souci au dos. Il est vrai que jouer Westbrook peut abîmer les organismes mais alors si vous avez déjà mal au dos en entrant sur le parquet… L’ami Russell lui, sera bien présent cette nuit avec ses objectifs habituels en tête : faire gagner son équipe, prendre du plaisir et noircir violemment la feuille. C’est en tous cas ainsi qu’il a présenté les choses dimanche après la victoire contre les Wolves :

Je viens juste jouer et m’amuser. Je ne sais pas si c’est le plus de plaisir qu’il me soit arrivé de prendre mais c’est clairement dans le top grâce au groupe de gars que nous avons. Tout le monde est si collectif. Tout le monde veut faire de grandes choses. Tout le monde veut progresser. Nous sommes jeunes et bénis de pouvoir jouer au basket. Nous ne pouvons faire autre chose que nous amuser.

Bon, ce qu’il faut bien comprendre c’est que pour Westbrook, s’amuser est d’abord synonyme de tout donner, de détruire l’adversaire physiquement et mentalement, de gagner à la fin, de croquer, de perdre du ballon en masse mais aussi d’en distribuer, de se jeter sur toute balle gagnable. Et il est vrai en revanche que ce bon Russell trouve en plusieurs de ses coéquipiers un soutien de plus en plus intéressant. Steven Adams n’a que 23 ans mais est déjà un pivot très sérieux. Son “Stache Brother” Enes Kanter pèse vraiment en sortie de banc, Andre Roberson est trèèèèès sérieux notamment en défense, Domantas Sabonis découvre mais apporte, Alex Abrines, Semaj Christon, Joffrey Lauvergne ou encore Jerami Grant et Anthony Morrow sont des remplaçants plus qu’honnêtes. Et Oladipo squatte toujours l’infirmerie mais finira bien par revenir…

Lui et son Thunder voudront donc encore “s’amuser” à partir de 1h30 en France cette nuit. L’idée pour eux sera d’ajouter une vingtième victoire à leur bilan histoire de solidifier leur place dans le top 8 de l’Ouest. Souhaitons leur donc un bon amusement et espérons pour Hassan Whiteside et sa bande que les gars d’OKC n’y prendront pas trop de plaisir.


1 Comment

1 Comment

  1. Rodzilla

    27 décembre 2016 à 22 h 55 min at 22 h 55 min

    Je trouve le départ de KD plus que bienfaiteur pour ses coéquipiers ! Ca choke moins… #christmasday

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top