Lakers

Larry Nance Jr. absent quatre semaines : parfait, juste assez pour préparer un fat Slam Dunk Contest

Larry Nance Jr

On veut Larry Nance, Terrence Ross, Zach LaVine et Aaron Gordon à NOLA. Vous vous démerdez comme vous voulez.

Source : NBA League Pass

La nouvelle est passée aux oubliettes en ces temps de fête. Larry Nance Jr. sera donc absent quatre semaines du roster des Lakers en raison d’un coup ramassé sur le genou gauche. Et si Brook Lopez a pris la nouvelle avec un ouf de soulagement, c’est plutôt pour sa participation au All-Star Weekend qu’on commence ici à flipper.

Ses 7 points et 5,5 rebonds en 20 minutes ne font peut-être pas de Larry Nance Jr. l’un des leaders des Lakers cette année mais c’est malgré tout un coup dur pour Luke Walton et sa rotation. Victime d’un coup sur le genou gauche le 20 décembre à Charlotte, l’ailier californien a été ré-examiné par les toubibs et manquera donc les quatre prochaines semaines de compétition. Pas le meilleur des timings pour une équipe n’ayant remporté que deux matchs en décembre, pas le meilleur moment non plus pour Larry lorsque l’on sait que beaucoup d’entre nous espèrent bien le voir tenter sa chance lors du prochain Slam Dunk Contest à New Orleans.

En effet, le poster d’anthologie offert aux gencives de Brook Lopez au début du mois a fait monter sa cote auprès des amateurs de tomar et le voir challenger – au hasard – Aaron Gordon, Zach LaVine et Terrence Ross nous mettrait en émoi à coup sûr. On s’étonne d’ailleurs en entendant cette histoire de blessure au genou, nous qui pensions que son absence était due à une élongation du bras contractée en postérisant le pivot des Nets. C’est en tout cas une sale nouvelle pour un joueur qui commençait doucement à chauffer, dans son rôle, ayant par exemple gobé onze rebonds dans la victoire des siens face aux Sixers et auteur d’un gros match à Charlotte avant de se blesser. Problématique pour Luke Walton, lequel peut compter cette année sur une grosse concentration de postes 1, 2 et 3 mais semble un peu court dès qu’il faut se rapprocher de la raquette, Julius Randle étant le seul homme doté de mains à l’intérieur.

Repos donc pour le n°7 de LAL, qui aura du coup le temps de se remettre tout en taffant quelques grosses surprises pour février. Car sans faire injure à la famille Nance, un match des Lakers sans Larry passe encore. Mais un SDC sans l’agresseur de Brook Lopez ? Ce serait vraiment dommage.

Source : nbcsports.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top