Celtics

Isaiah Thomas prévient la concurrence : “Nous savons que nous pouvons effrayer du monde à l’Est”

Isaiah Thomas

Petit mais vaillant.

Source image : YouTube

Enfin au complet, les Celtics ont fait un petit bon au classement de la Conférence Est ces dernières semaines. Selon Isaiah Thomas, cette équipe a un beau potentiel à faire valoir si tout le monde reste en bonne santé.

Longtemps privé de Jae Crowder (8 matchs), Al Horford (10 matchs), Kelly Olynyk (6 matchs), voire même Isaiah Thomas (4 matchs), Brad Stevens peut enfin compter sur l’ensemble de son groupe depuis quelques jours. Il paraît que c’est assez pratique pour un coach, surtout quand il cherche à développer un état d’esprit collectif et à bosser ses systèmes avec tous les rouages huilés et en état de marche. Du coup, le TD Garden respire un peu mieux et les victoires s’enchaînent depuis la mi-décembre. Les Leprechauns restent sur cinq succès lors de leurs six dernières sorties dont la dernière avait lieu hier soir, en ouverture du Christmas Day, chez les voisins new yorkais. Auteur d’un match correct malgré une belle vendange au tir, Isaiah Thomas apparaissait quand même tout sourire au micro d’ESPN après cette belle win collective à l’extérieur. Il reste encore du travail mais la Maison Verte suit le plan pour être au niveau en avril.

“Nous progressons chaque jour un peu plus pour nous rapprocher de notre véritable identité d’équipe à l’état d’esprit défensif irréprochable. Nous avons d’impressionnants défenseurs dans notre effectif. Nous avons Al Horford, Avery Bradley, Marcus Smart et Jae Crowder en chefs de file. Ils ont encore réalisé des actions décisives qui nous ont permis de l’emporter [contre New York]. […] Nous ne sommes pas encore tout à fait au point. Nous savons que nous nous en rapprochons, que nous allons dans la bonne direction. Nous avons encore un long chemin à parcourir mais en même temps, avec ce cinq majeur en bonne santé, nous savons que nous pouvons effrayer du monde à l’Est. Nous allons juste continuer sur cette voie.”

Lorsqu’ils commencent dans le cinq majeur tous ensemble, Isaiah Thomas, Avery Bradley, Jae Crowder, Amir Johnson et Al Horford présentent un bilan impressionnant de 12 victoires pour 4 défaites seulement. Très encourageant lorsqu’on sait que l’ancien pivot des Hawks est arrivé cet été et qu’il n’a pas encore eu le temps de construire de véritables automatismes avec ses nouveaux coéquipiers à cause d’une commotion cérébrale qui l’a arrêté quelques semaines. La Saint-Sylvestre n’est pas encore passée, ce qui laisse encore trois bons mois aux Celtics pour peaufiner leurs systèmes avant les Playoffs. Les petits hommes verts semblent enfin arrivés à maturité pour franchir ce premier tour sur lequel ils butent depuis deux ans. Sur le papier, les principes défensifs de Brad Stevens et les individualités du groupe peuvent permettre à Bean City de faire trembler les défenses gruyère de Toronto et d’Indiana pourtant considérées en début de saison comme les grands favoris pour la place de dauphin sur la cote Atlantique. La progression de leurs role players et le recrutement estival de Danny Ainge semblent aussi offrir aux C’s de réelles chances de victoires contre Atlanta et Charlotte sur une série en sept matchs. Ensuite, même si Cleveland apparaît tout de même un cran au dessus de tout le monde à l’Est, les champions en titre ne sont pas à l’abri d’une blessure d’un de leurs All-Stars au pire des moments. Alors sur un malentendu, le lutin se dit que tout est possible.

Du haut de ses 175 centimètres, Isaiah Thomas a donc toutes les raisons de croire en un retour de Boston sur le devant de la scène dès cette année. Les blessures sont derrière eux et le bon mercato réalisé par le GM va enfin porter ses fruits. Sans parler de titre, les Celtics ont les armes pour faire douter du monde et IT se fera un plaisir de vous montrer que vous auriez tort de ne pas lui faire confiance.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top