Hornets

Nicolas Batum cartonne les Bulls : fat triple-double pour Batman, ce soir Chicago c’était Gotham

nicolas batum

Coucou, et joyeux Noël.

Source : Instagram officiel de Nicolas Batum

Dans une soirée à quatorze matchs, ce n’était pas forcément lui que l’on attendait le plus. Et puis Nicolas Batum a sorti sa cape et s’est transformé en Batman le temps d’un soir. Victoire de Charlotte, triple-double pour le Frenchie, il est là notre premier cadeau de Noël !

Il y a avait donc comme une forte odeur de camembert normand ce soir à Charlotte, et les Bulls seront repartis de Caroline du Nord avec une belle indigestion. Une cinquième défaite de suite, un vestiaire sur les nerfs (Robin Lopez et Taj Gibson éjectés ce soir), des maux loin d’être guéris, et surtout l’ombre d’un justicier français qui planera sur eux au moment de s’endormir dans quelques heures. Nicolas Batum était partout ce soir, et c’est ce Nico que l’on veut voir. Plus souvent s’il te plaît. 20 points, 11 rebonds, 10 passes, septième triple-double en carrière et donc l’assurance de passer Noël au chaud alors que ses adversaires du soir se marreront demain soir face aux Spurs. Même His Airness a apprécié, c’est dire la performance :

Kemba, Nico, Jojo, il est là le Big Three de Charlotte et il n’y a rien de sexuel là dedans, même si voir notre ailier français compiler ce genre de stats dans une victoire est toujours jouissif. Nico était donc partout ce soir, l’alerte triple-double étant déjà activée dès la première mi-temps alors que les Hornets géraient leur victime du soir sans trop galérer. Les stats très bien, mais l’état d’esprit beau gosse aussi. Car au delà de la simple performance chiffrée, c’est un Batman appliqué en attaque et intraitable en défense que l’on aura pu apprécier toute la soirée, s’évertuant à défendre son panier comme si c’était un Game 7. Les 26 points de Jimmy Butler à 11/19 sont d’ailleurs trompeurs tant le français s’est bougé ce soir pour empêcher Buckets de chauffer davantage. Du chiffre, des poings serrés, du leadership et une victoire au bout, voilà tout simplement le Nico qu’on aime et que l’on aimerait donc voir plus souvent sortir de sa boîte. 14 points, 7,6 rebonds et 5,4 passes de moyenne pour Nic’, 17ème victoire en 30 matchs pour les Frelons, deux leaders exemplaires à tour de rôle, on appelle ça un début de saison réussi à Buzz City et Steve Clifford va donc pouvoir passer un Noël tranquille, surtout en sachant que même… Roy Hibbert monte en pression (5 rebonds et 4 contres, 100% au tir ce soir). Pour les Bulls on en reparlera sûrement, mais la sonnette d’alarme se rapproche dangereusement, avec un jeu à retrouver rapidement, si tant est qu’il  existe quelque part entre les cernes de Fred Hoiberg…

Un déclic qui aura peut-être lieu ce soir à… San Antonio (…) alors que Nico et ses frères tenteront d’enchaîner une quatrième win de suite lundi soir à Brooklyn. Ce qui devrait pouvoir se réaliser selon nos estimations. Allez, on vous laisse avec un boxscore comme on les aime, un boxscore bleu, blanc et rouge. Cocoricoooooooo !

Stats Bulls

Stats Hornets

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top