Pelicans

Anthony Davis est un meilleur Monstar qu’Hassan Whiteside : 28 points, 22 rebonds, 4 contres… victoire !

TrashTalk Fantasy League, Monstars

Bonjour, nous sommes Russell, Anthony, Giannis et Hassan, et nous allons voler votre talent.

Source : bignasty501.com

Nous avions droit cette nuit à une belle rencontre entre deux phénomènes de la nature, le genre de mecs dont l’envergure ferait passer Dhalsim pour Passe-Partout. Et au petit jeu de qui a les plus grands bras, c’est Anthony Davis qui a vaincu Hassan Whiteside.

On arrête tout de suite les adorateurs de run and gun ou autres sucreries venues de Houston ou Oklahoma City, c’est à un match défensif auquel on a eu droit cette nuit entre Miami et New Orleans. Il faut dire qu’avec des tourelles pareilles dans les raquettes, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de s’aventurer trop rapidement vers le cercle. Ceux qui n’avaient pas pensé à ce détail seront d’ailleurs repartis avec un joli souvenir, à base de grosse crêpe (4 pour AD, 2 pour Hassan) ou tout simplement de tirs renvoyés par le cercle après avoir aperçu l’ombre des aisselles velues de nos deux géants du soir. Goran Dragic  avait beau mettre le faya en début de match, Jrue Holiday avait beau lui répondre à son tour, c’est bien le duel entre les deux franchise qui donnait le ton. Et au petit jeu de qui a la plus grosse (détente hein), le pivot du Heat était encore devant de quatre points après trois quarts-temps. Sauf qu’en fin de match et plus globalement en deuxième mi-temps, le franchise player de NOLA s’est réveillé de sa sieste et a fait comprendre que ce soir c’est lui qui prendrait les commandes… A l’arrivée ? Une victoire 91-87 et une ligne de stats bien mignonne pour le Mono-sourcil.

28 points, 22 rebonds, 4 contres, 10/17 au tir dont 2/3 du parking parce que c’est la mode, 6/9 sur la ligne pour servir de boules sur le sapin, juste assez finalement pour remporter son duel de girafes face à Côté-Blanc (10 points, 18 rebonds et 2 contres, un peu nullos tout ça). Les Pels qui empochent donc une victoire importante dans une Conférence Ouest où tout semble se redessiner des places 8 à 12, surtout lorsque l’on sait que les hommes d’Alvin Gentry enchaineront à partir de lundi avec trois nouveaux matchs à la mez, face aux Mavs, aux Clippers et aux Knicks, et qu’une bonne série les rapprocherait un peu plus d’une place intéressante au classement alors que les Blazers marquent le pas et que la bande à Davis mais aussi les Kings ou encore les Nuggets commencent à toquer à la porte.

Ce ne se fera en tout cas pas sans un Anthony Davis en mode cyborg et bonne nouvelle, le garçon n’a apparemment pas prévu de ralentir la cadence. On fait le point dans une semaine, mais ces Pels pourraient bien avoir passé la seconde et ça y’est c’est officiel, on va arrêter de se foutre de leur gueule cette saison.

Stats Heat

Stats Pels

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top