Cavaliers

Matthew Dellavedova a reçu sa bague de champion : un guet-apens génial des Cavs

C’est la tradition ! Après avoir remporté un titre et décidé de jouer ailleurs, un champion reçoit sa bague devant son public lors de sa toute première visite : le meneur des Bucks y a eu droit ce mercredi.

Et nombreux furent ceux qui avaient vu Timofey Mozgov recevoir le même traitement un peu plus tôt ce mois-ci, avec des Lakers qui se rendaient dans l’Ohio pour leur seul déplacement de la saison. Applaudi par toute une Quicken Loans Arena fière de chacun de ses anciens soldats, le Russe recevait son bijou des mains de Tyronn Lue mais avait surtout droit à une douche d’affection de la part des Kyrie Irving, Kevin Love, Iman Shumpert et compagnie. Ce groupe, qui avait tant vécu ensemble et notamment la désillusion d’une première défaite en Finale NBA avant de se reprendre l’année suivante, ce fameux groupe partageait des liens uniques que même les transferts ne pouvaient véritablement briser. Du coup, hier soir, Milwaukee était de passage et c’est un des pitbulls préférés des habitants de Cleveland qui rentrait au bercail. Matthew Dellavedova, son hustle permanent, son duel avec Stephen Curry lors des Finales de 2015, ses passages en force et son énergie quotidienne, l’Australien recevait lui aussi sa bague mais des mains de David Griffin, le General Manager des Cavs.

Et parce que Mozgov avait eu droit à son câlin général ? Delly en profitait aussi, avec tout un groupe rassemblé autour de lui pour le féliciter et lui rappeler que ses gars étaient là pour lui. Comme LeBron l’a souvent dit, ses Cavs sont dans une sorte de lune de miel qui durera encore quelques temps, c’est là aussi toute la puissance d’un premier titre rapporté à une franchise et surtout dans ce cas précis un titre absolument épique. Mais quand on voit la dose d’amour partagée entre ces joueurs, on peut comprendre un peu plus pourquoi tout le monde était en larmes sur le parquet de l’Oracle Arena, lorsque le buzzer du Game 7 sonnait enfin. Matthew a mérité sa bague, ses bisous aussi : des images qu’on pourrait regarder en boucle.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top