Nuggets

Nikola Jokic enchaîne et les Nuggets aussi : 27/15/9 pour le pivot, les Playoffs se rapprochent à Denver

Personne ne les a vu venir ou presque. Un début de saison quelconque dans le ventre très mou à l’Ouest, une hiérarchie assez compliquée à déchiffre si tant est qu’il en existe une. Puis on se réveille un 20 décembre avec des Nuggets à une victoire de la huitième place aujourd’hui squattée par les Blazers. Comme quoi, la vie…

Un roster multi-tâches et malléable au possible, des cartouches qui peuvent être tirées de partout, un calendrier récent plutôt agréable, et voilà donc comment les Nuggets se retrouvent ce matin à la neuvième place de l’Ouest, à une victoire seulement du premier Playoffable. Et si Emmanuel Mudiay progresse, si Kenneth Faried nous montre encore de temps à autre quel genre d’athlète il est, si Wilson Chandler s’impose comme l’un des attaquants les plus réguliers de NBA et si Jamal Murray confirme tout le bien que l’on dit de lui -respiration-, c’est bien Nikola Jokic qui s’impose depuis quelques matchs comme le véritable leader du squad de Mike Malone. 15,8 points, 8,7 rebonds et 4 passes de moyenne en décembre pour le pivot serbe aux mains en or et une nouvelle mixtape donc orchestrée hier face à Dallas, pour la troisième win consécutive des Nuggets. Portland, New-York et donc Dallas, les trois à domicile, 132, 127 et 117 points inscrits histoire de faire tourner la machine à plein régime et de profiter d’un calendrier propice à quelques victoires bienvenues.

Et c’est donc une nouvelle fois Niko qui aura porté les siens, égalant son career high au scoring avec 27 points (à 13/17 au tir et 1/1 de loin please), assortis de 15 rebonds et 9 passes histoire de rajouter quelques goodies de begey. Aussi à l’aise sur pick’n’roll que pour lâcher de la no look pass “à la Serbe”, Yokitche nous aura régalé toute la soirée avec un subtil mélange de touché et de moves qui semblent être effectués à l’arrache mais qui sont le fruit d’un mec techniquement au dessus. Tout ce qui compte dans ces cas-là ? C’est que les tirs rentrent, et cette nuit le panier semblait juste faire quatre mètres de diamètres pour le sophomore. Toujours le geste juste, utilisant les match-up à la perfection avec un temps de réaction à caler trois mètres à Christophe Lemaître avant le virage, Nikola a servi la soupe totale à des défenseurs de Dallas bien trop immobiles pour contrer la bête. Un plaisir pour les yeux, vraiment.

Voilà en tout cas la franchise du Colorado bien lancée et qui commence à regarder devant. Et si leur adversaire du soir récupère du coup la dernière place de la Ligue avec cette nouvelle défaite, les Nuggets tenteront pour leur part de confirmer leur belle forme jusqu’à Noël. Deux déplacements au Staples Center pour affronter les Clippers et la venue des Hawks ? On appelle ça un beau test.

Stats Mavs

Stats Nuggets

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top