La semaine de Gérard

La J.R. Week (une semaine avec Gérard) #08 : « Cleveland, it’s not that bad, have a beer »

Gérard j.r. smith

Intouchable.

Source image : Twitter

‘A la rédac’ de Trashtalk, vous le savez, on est des grands fans de J.R. Smith, alias Gérard pour les intimes. Gérard, c’est une grande histoire d’amour. Gérard, c’est notre MVP à nous, le number one dans nos coeurs, celui qui donne envie d’être fan des Cavaliers et de suivre la NBA quoi qu’il arrive. Cette rubrique lui est 100 % dédiée et revient, de manière hebdomadaire, sur ce que nous a offert le mec le plus généreux de la NBA sur et en dehors des parquets. Parce que la flamme se doit d’être entretenue. J.R. 4ever.’ Par Maxime Claudel.

___ 

# Les perf’ de la semaine

Bon, on sortait quand même de trois semaines assez dégueulasses au niveau du basket. J.R. Smith nous a fait rire, et aussi pleurer, mais on aimerait bien qu’il redevienne basketteur un jour. Et ce n’est sans doute pas un hasard s’il a choisi un match de la muerte – face aux Grizzlies – pour retrouver des sensations et, enfin, peser dans le game. Lors de la réception de Memphis à la Q Arena, Gérard s’est fendu de sa meilleure prestation de la saison : 23 points avec un joli 60 % pour les ficelles, serein, posé. Cela ne lui a pas valu sa meilleure éval’ pour autant mais on s’en fout, nous on a kiffé grave. On a beaucoup moins kiffé, par contre, son 0 sur 3 depuis le parking face à ces mêmes Grizzlies, cette fois-ci en back-to-back loin de la maison et sans le Big Three des champions en titre. Privé de son Kevin Love d’amour, Gérard n’est pas tout à fait le même, il faudra le dire à (Mike) Tyronn s’il veut que ça boxe. 

Finalement, l’arrière a quand même bien fini la semaine : 14 points face aux Lakers (4 sur 5 à 3 points). On imagine que le front office des Cavs’ lui a promis quartier libre dans les rues malfamées de L.A. lors du prochain voyage en Californie, même si ce fut à Cleveland ici. Il est un peu comme ça ce bon vieux J.R., il lui faut des récompenses pour qu’il donne le meilleur de lui-même. A l’arrivée, ses sept derniers jours revendiquent une belle moyenne de quinze points par rencontre, soit tout pile ce que la bande à James a besoin pour rêver d’un repeat. La Ligue peut trembler : Gérard est de retour aux affaires après avoir frôlé la rupture des ligaments croisés. Tel Vegeta, en mode Super Saiyan. 

# Les stat’ de la semaine

  • Face aux Grizzlies (victoire) : 33 minutes, 23 points (8 sur 17 FG, 6 sur 10 à 3 points), 5 rebonds, 2 passes, 0 interception, 1 contre, 0 faute, +21 en éval
  • Face aux Grizzlies (défaite) : 24 minutes, 8 points (4 sur 15 FG, 0 sur 3 à 3 points), 2 rebonds, 2 passes, 1 interception, 0 contre, 0 faute, -9 en éval
  • Face aux Lakers (victoire) : 30 minutes, 14 points (5 sur 8 FG, 4 sur 5 à 3 points), 1 rebond, 0 passe, 1 interception, 0 contre, 1 faute, +4 en éval

# La décla’ de la semaine : « C’est comme si je m’étais retrouvé » 

Smith a retrouvé un peu d’entrain face aux Grizzlies, inscrivant son plus grand nombre de points cette saison (23 points), dont un joli 6 sur 10 depuis le parking. « Ça fait du bien. J’ai enfin mis quelques shoots. Je sens que c’est comme si je m’étais retrouvé. » Bon, remonte pas jusqu’à tes années Knicks non plus hein. Durant la préparation, on a pu le voir shooter à une seule main, une vieille routine qui lui a porté chance visiblement, « C’est une habitude que j’ai depuis que je suis gamin. Quand je suis dans le dur, j’essaye d’y revenir un peu. » Comme s’enfiler une canette. 

# Le shoot de la semaine : 8e meilleur artilleur à trois points de l’histoire des Cavs’, sans pression (enfin si, mais pas celle qu’on boit)

# La photo de la semaine : « Cleveland, it’s not that bad, have a beer » 

La ville de Cleveland, parfois moquée (demandez à Joakim Noah ce qu’il en pense), s’est trouvée le porte-parole idéal avec J.R. Smith. Connu pour ses frasques à New York et à Las Vegas après le titre obtenu l’an dernier, l’arrière des Cavs’ invite les gens à venir taper un pack OKLM dans le berceau de LeBron James. En post-game, il n’hésite pas à s’afficher avec un t-shirt estampillé « Cleveland, it’s not that bad, have a beer », soit « Cleveland, ce n’est pas si mal, prenez une bière. » Franchement, ce serait le plus beau cadeau de Noël du monde : boire une mousse avec notre Gérard d’amour. Mais gare à ne pas rendre Kevin Love jaloux…

# Le Tweet de la semaine : son hommage à Craig Sager

J.R. Smith a un coeur gros comme ça. On le savait. Et il l’a encore prouvé il y a quelques jours avec un joli hommage à Craig Sager, tragiquement disparu après un long combat contre la maladie. Dans une courte interview où on aurait presque envie de lui faire un câlin pour le réconforter, le mambo number 5 de Cleveland loue son sourire en toute circonstance, sa joie de vivre, ses accomplissements, son courage… A ses yeux, et à ceux de tous d’ailleurs, Craig Sager est une inspiration. « Je ne sais pas quoi dire. Ce fut une personne incroyable » : RIP. 

# Le petit bonus “ce n’est que du bonheur” de la semaine : si vous n’aimez pas la bière, venez quand même à Cleveland pour faire des batailles de neige

#GreatMorningWorld just another day at the Smith House! #HaveFun

Une vidéo publiée par JR Smith (@teamswish) le


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top