Top Ten

NBA Top 10 du jour : Terrence Ross est atteint d’une moulin-à-ventite assez prononcée

Plus que six jours avant Noël et la NBA  ne fait toujours pas relâche. Cinq nuits devant nous avant la mini-pause du 24 et on enchaîne donc avec un nouveau Top 10, un Top 10 à l’accent brésilien.

Car notre héros du jour nous vient do Brasil. Tiago Splitter ? Non messieurs. Anderson Varejao ? Non mesdames. Bruno Caboclo ? Ses agents nous interdisent d’en parler. C’est donc de Pelé que nous causerons aujourd’hui, Edson Arantes Do Nascimento Pelé pour les plus tatillons d’entre-vous. Mais pourquoi Pelé ? Pourquoi aujourd’hui ? Tout simplement puisqu’il y a 47 ans jour pour jour lors d’une année érotique, le prodige brésilien inscrivit son 1000ème but en compétition internationale. 1000 buts, soit au moins 900 de plus que Mickael Madar et Florian Thauvin réunis, un score qui fait du Brésilien le Kareem Abdul-Jabbar du futbol mondial, même si le total est au moins aussi sûr et prouvé que les 1000 conquêtes de Wilt Chamberlain. C’est lors d’un derby entre son équipe de Santos et Vasco de Gama que Pelé marquera en tout cas ce fameux 1000ème but, lui qui ponctuera également sa carrière de trois Coupes du Monde, soit trois de plus que le nombre de Finales de Conf disputées par Chris Paul. Pelé est aujourd’hui considéré par beaucoup comme le plus grand footballeur de tous les temps, au même titre qu’un Jordan au basket, qu’un Ali à la boxe ou qu’une Jeanne Azuki au volley-ball. Un statut toutefois remis en cause par certains footballogues avançant qu’à l’époque ce sport n’était pas vraiment le même et qu’il était peut-être bien plus facile de coller dix buts par match qu’aujourd’hui. Le contraire de la NBA en fait.

Enfin bref, envoyez le Top 10, ai su tu e pego.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top