Hawks

Les Hawks l’emportent à Toronto 125-121 : fat Dwight, fat Schroder, fat match, dat ist pah tro toh !

Hawks, Dwight Howard

Allez les pioupious, faut enchainer maintenant.

C’était le choc de la nuit à l’Est, et il a tenu toute ses promesses. Du très lourd des deux côtés, mais à ce petit jeu-là le duo Schroder/Howard l’a emporté sur le back-court des Raptors. Match référence ? Pas forcément, mais ces Hawks ont fait plaisir à voir, et ça commençait mine de rien à faire longtemps…

On peut bien parler de Conférence Est homogène ou même du prix des pains au chocolat, il n’empêche que voir les Hawks dans le négatif (12 victoires et 13 défaites avant le match du soir) avait quelque chose d’anormal. Un coach désormais référencé, un roster solide intégrant peu à peu les randoms et les jeunes pousses, un Dwight en pleine résurrection, un meneur de jeu qui grandit, un Paul Millsap plus que jamais propre comme s’il prenait quatre douches par jour… mais qu’est-ce qu’il peut bien se passer à Atlanta ? Peut-être un peu trop tôt pour le dire et finalement rien de bien alarmant tant on peut passer de la onzième à la deuxième place de cette Conférence Est en moins d’une semaine. Et dans l’antre justement de l’un des plus gros concurrents des Hawks cette saison, ces derniers ont donc enfin montré les crocs et sorti les serres cette nuit. C’est pas trop tôt hein.

Le gros back-court des Raptors était pourtant de sortie cette nuit et dans son plus bel habit. 27 points à 9/16 (6/8 du parking) et 6 passes pour Kyle Lowry et surtout un nouveau monster game de DeMar DeRozan avec 34 pions à 15/26 ? Pa ni pwoblem pour les Hawks, qui s’en seront remis de leur côté à un one-two punch de toute première classe. Dwight Howard tout d’abord, le grand benêt sympa exploitant toutes les failles de la trop douce raquette canadienne avec à l’arrivée une magnifique fiche de 27 points et 15 rebonds, à 10/13 au tir et surtout 7/10 au lancer, ce qui équivaut pour lui à une note globale de 23 sur 20. Autre grosse satisfaction de la soirée, un Dennis Schroder qui n’en finit plus de s’affirmer en attaque avec cette fois-ci 24 points à 8/12 et 6 assists pour les copains, tandis que Kyle Korver sortait une nouvelle fois du banc pour envoyer six jolies caresses de son jardin préféré. 69 points inscrits en première mi-temps, 56 en seconde et un match bien géré, voilà qui fait plaisir aux yeux et qui montre que si les résultats peinent à venir cette année, la machine est loin d’être enrayée en Géorgie. Pour les Raptors ? C’est une occasion manquée de prendre la tête de la Conférence Est, eux qui auraient pu mettre une petite carotte dans le derrière des Cavs en validant une 19ème win face à leur adversaire du soir. Pas une mauvaise chose peut-être que d’avoir perdu, cette place de noumero ouno pouvant finalement jouer plus comme un élément de pression que comme un évènement youplaboum.

Les Hawks tenteront ce soir d’enchaîner face à Charlotte, aka autre concurrent direct at the East, alors que les Raptors iront tirer les oreilles de Mickey demain soir à Orlando. Allez, envoyez les stats, avec la bise à Bruno Caboclo car tout le monde sait qu’en sa présence tout aurait été différent.

Stats Raptors

Stats Hawks


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top