Knicks

Carmelo Anthony de retour à Denver : ce soir, le patron va-t-il enfin gagner dans son ancien stade ?

Carmelo Anthony

He’s back !

Après un début de roadtrip réussi, les Knicks vont devoir se reprendre dans le Colorado pour une rencontre qui va faire sourire les nostalgiques : quelques belles retrouvailles au Pepsi Center, dont celles entre Melo et son ancien public.

Il aurait pu louper cette affiche à cause d’une épaule endolorie, mais le vétéran savait qu’il ne pouvait rater cette rencontre pour aucune raison valable au monde. Se ramener dans le stade où il a tant excellé par le passé, pour y remporter enfin un match sous un autre maillot, impossible de se dégonfler devant l’opportunité. Du coup, face à la horde de journaliste qui l’entourait en sortie d’entraînement, l’ailier était le premier à assurer sa présence pour le showdown de ce samedi. Depuis son départ de Denver ? Anthony n’a pas gagné de match au Pepsi Center. Un bilan de 4 défaites en autant de tentatives, qui donne encore le sourire aux fans des Nuggets, même après autant de temps passé depuis l’immense transfert qui avait fait déménager le scoreur formé à Syracuse. Ce soir, ce sont non seulement des regards qui seront échangés avec Wilson Chandler et Danilo Gallinari, eux qui servaient notamment de contrepartie à l’époque, mais aussi des coups de pressions qui seront donnés aux poulains de Mike Malone. Car après les deux premières victoires lançant le roadtrip des Knicks sur ce mois de décembre, ce sont deux défaites qui ont pointé leur nez et ne pourront être accompagnées par une troisième du genre. Jamais deux sans trois ?

Une question qu’on pourrait poser à l’équipe d’en face, en se penchant sur le bilan des Nuggets depuis une semaine. Deux victoires chevauchant une défaite, l’armée du Colorado a certes proposé un match horrible à Dallas mais le retour à la maison a fait le plus grand bien à Kenneth Faried et ses potes, eux qui avaient effectué un sacré roadtrip sur ce mois de Noël. Premier match à la mez, première branlée, infligée à des Blazers qui en ont pris plein la gueule défensivement. Rien de très surprenant quand on connaît la solidité du rempart de l’Oregon qui a été construit sur une base de papier toilette et de salive, mais de quoi donner un peu d’enthousiasme à cette équipe de Denver en quête de stabilité. Pour rassurer les fans, Malone a proposé deux points des plus positifs lors de la dernière sortie officielle de son groupe : la réintégration de Nikola Jokic dans le cinq majeur, et le retour de Gary Harris après une vilaine blessure. Un duo de bonnes nouvelles sur lequel les Nuggets devront s’appuyer, pour offrir au public local son cadeau préféré, une victoire face à Carmelo Anthony.

Les Knicks ont besoin de cette victoire, leur ailier l’a dit lui-même en parlant de ‘must-win‘ ce samedi. La meilleure façon de faire ? Valider ses propos avec des actions, un show pour ses anciens fans, et une première victoire sous la tunique new-yorkaise à Denver : le timing est tout simplement parfait.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top