Sixers

Jerryd Bayless opéré au poignet : fin de saison pour le vétéran, porte ouverte pour Luwawu ?

Timothé Luwawu

Coup de chance ?

Source image : @NBA

C’est la franchise de Philadelphie qui a annoncé la mauvaise nouvelle, c’est-à-dire la fin de saison définitive pour le meneur vétéran : une absence longue durée qui pourrait servir de tremplin à quelqu’un.

Seulement 3 matchs joués cette saison, moins de 75 minutes au total et 33 petits points, la campagne 2016-17 de Jerryd Bayless aura été particulièrement courte alors que ce dernier avait signé avec optimisme chez les Sixers cet été. Gêné au poignet, le sniper a été officiellement opéré ce jeudi afin de réparer un ligament rompu, et cette décision immobilisera sa main pour les 12 prochaines semaines. Ce qui veut donc dire drapeau rouge pour la régulière, et pas de Playoffs prévus à Philly du coup saison terminée pour Bayless. Un vrai coup dur pour le joueur qui avait signé pour 3 ans et 27 millions de dollars il y a quelques mois afin de prendre part au projet de Pennsylvanie, sa blessure ayant eu lieu en tout début de camp d’entraînement avec Jojo Embiid et compagnie. Surtout que, sur le papier, Brett Brown avait prévu de coacher son équipe avec Bayless en meneur titulaire, ce qui a pas mal changé ses plans. Le positif, c’est que Chacho Rodriguez a fait le boulot plus que sérieusement à sa place, et T.J. McConnell a également montré de beaux progrès sur son temps de jeu donné. Seulement, avec des ambitions rehaussées et une hype bien installée, les Sixers souhaitaient compter sur tous les joueurs et ce ne sera finalement pas le cas, loin de là.

Avec cette absence longue-durée viennent aussi des modifications à anticiper. Et dans le cas d’un certain tricolore, on pourrait y voir un peu plus clair dans les semaines à venir. En effet, si Timothé Luwawu et Jerryd Bayless ne jouent clairement pas au même poste, le frenchie avait été d’abord conservé dans le groupe pendant l’absence du vétéran, avant d’être envoyé en D-League vers la fin du mois de novembre. Une des raisons de ce mouvement ? Le retour de Bayless dans le groupe, avant que les deux joueurs ne passent par la D-League puis réintègrent l’effectif de Pennsylvanie. Du coup, sans avoir à forcément manipuler les rotations déjà créées par Brett Brown, la fin de saison annoncée de Jerryd pourrait libérer du temps de jeu par un effet domino. Les minutes à la mène pour Rodriguez et McConnell (en attendant les débuts de Ben Simmons), le poste d’arrière réservé pour Nik Stauskas et Gerald Henderson, puis l’aile en faveur de Robert Covington et…? Un peu d’Hollis Thompson, de combinaisons avec deux arrières, mais aussi des opportunités pour un TLC plus utilisé ces derniers temps. En effet, depuis le tout dernier match joué par Bayless le 25 novembre, Timothé a vu son temps de jeu grimper avec 4 matchs au-dessus des neuf minutes de jeu dont une pointe à 16 contre les Grizzlies. Une perspective qu’on espère donc voir se confirmer, pour apprécier les qualités du jeune Français.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Pendant que Bayless soignera son poignet et tentera de revenir en forme l’année prochaine, les Sixers continueront leurs tests et seront peut-être surpris par le jeu de ce numéro 20 au corps longiligne.

Source : Sixers.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top