Sneakers Basket

Adidas balance les Dame 3 : trois coloris en ouverture, lequel sera le plus clutch ?

Adidas Dame 3 Damian Lillard
Source image : Adidas
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard
  • Adidas Dame 3 Damian Lillard

Alors que la seconde itération des signature shoes de Damian Lillard chez Adidas étaient l’une des plus réussies de la saison dernière, c’est au tour des Dame 3 de débarquer dans les bacs, tandis que le meneur des Blazers a déjà joué avec lors de la confrontation face au Thunder mardi.

Premier changement pour cette nouvelle paire, le nom. Bien sûr, il y a l’incrémentation. Mais ce n’est pas tout puisqu’on passe d’une appellation classique “Lillard” – comme on retrouve chez la majorité des athlètes de la marque – à “Dame”. Une personnalisation qui marque clairement l’orientation prise par les Trois Bandes et le joueur, en posant une identité très forte liée à Damian Lillard. C’est dans l’histoire de Dame que cette grole puise son inspiration, histoire que justement Adidas compte narrer à travers le design du modèle. Le cageot de lait – au niveau du système de laçage –  que sa grand-mère accrochait à une cabine téléphonique pour permettre au jeune Lillard de rentrer ses premiers game winners, la lettre ‘O’ – “WEARING THE LETTER O” inscrit à l’intérieur de la pompe gauche – qui en plus de rappeler son numéro de maillot ou encore son premier album retrace le chemin effectué par le meneur, d’Okland à l’Oregon en passant par Ogden (la ville de la fac de Weber State), la longitude (37,737 nord) et la latitude (-122,188 ouest) d’Oakland Brookfield – placées sur l’extérieur de la semelle – ou encore le code du téléphone déjà évoqué plus haut ainsi que les initiales de ses grands-mère, de son père et de son grand-père sont autant d’élément que l’on retrouve sur les Dame 3.

Au niveau des coloris, le modèle “Roots” est intégralement rouge, la couleur de son équipe d’AAU les Okaland Rebels. C’est le premier qui à débarquer puisqu’il est déjà dans les bacs, du moins aux States. Il sera suivi très prochainement par la version “Rip City” qui s’affiche dans une empeigne blanche, une semelle extérieure de la même couleur, alors que celle intermédiaire est en noir. Enfin, le coloris le plus original est celui pour le nouvel an chinois “Chinese New Year” comme disent les Cain-ris. Il utilise les mêmes couleurs- blanc, noir et rouge – mais sa semelle intermédiaire présente des motifs rappelant les peintures chinoises. Contrairement aux deux autres coloris, son système de laçage n’est pas de la même teinte que la base de la chaussure.

Niveau technique puisque cela intéresse également les mecs qui souhaiteront briller sur les terrains avec les Dame 3, impossible de ne pas parler des panneaux latéraux qui servent à passer les lacets. Si le design peut paraitre déroutant, ils permettent de serrer les pompes à sa guise pour un confort optimal, complétant ainsi le chausson TechFit. Niveau amorti, le Bounce est de retour et amélioré pour offrir un maximum de sensation et s’annonce plutôt équilibré. On a hâte de pouvoir tester tout cela tant les Lillard 2 nous avaient conquis l’an dernier, et on espère au minimum la même qualité.

Le modèle Roots est donc déjà disponible alors que celui Rip City est annoncé pour le 19. D’autres coloris comme le Chinese New Year suivront tout au long de la saison, et toujours pour un prix avoisinant les 115 dollars.

On aime :

  • le prix toujours aussi attractif pour une pompe de cette qualité.
  • le système de laçage : si le design ne nous fait pas forcément rêver, il apporte une vraie touche d’originalité et on espère un confort supérieur.
  • des groles qui ont vraiment du caractère et qui sortent des sentiers battus, avec une véritable identité propre au meneur des Blazers.

On aime moins :

  • plus que les panneaux latéraux, c’est l’espèce d’appendice qui les joint à la semelle qui nous parait bizarre.
  • la grosse semelle intermédiaire qui en fonction des coloris gâche un peu la chaussure, en particulier sur le modèle Rip City.

Source : Adidas

 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top