Mavericks

Dirk Nowitzki pourrait prendre sa retraite en fin de saison : scheisse, mais vraiment scheisse…

Dirk Nowitzki

C’est le triste scénario du jour, celui qui pourrait voir le meilleur joueur de l’histoire des Mavs prendre sa retraite plus tôt que prévu : un tendon d’Achille qui l’empêche de jouer, voilà qui cause bien des soucis à Dirk Nowitzki.

Cinq, seulement cinq. Cinq petits matchs joués cette saison, impossible de trouver le moindre rythme ni de profiter de sa passion pour les derniers mois de son immense carrière. Dès le début de saison, on savait que la machine allemande commençait à surchauffer et le management de Dallas faisait en sorte de lui assurer un départ en fanfare avec un dernier gros contrat signé chez les Mavs (50 millions sur 2 ans). Seulement, on ne pensait pas que cette foutue blessure allait définitivement le tenir écarté des terrains, alors qu’il aimerait faire ce que tout grand athlète souhaite réaliser avant de raccrocher définitivement les pompes : jouer avec plaisir et apprécier chaque petit moment jusqu’au tout dernier. Du coup, même si Nowitzki est sous contrat pour cette saison ainsi que la suivante, il peut tout à fait tirer un trait sur 2017-18 s’il le désire, une liberté d’action donnée par Mark Cuban et ses sbires cet été. Et c’est cette option qui taquine en ce moment le géant au poignet doré, comme il l’a récemment dévoilé auprès de Sport Bild le journal allemand. Actuellement annoncé indisponible, certains pointent janvier du doigt mais Dirk sait qu’il a déjà juin dans le viseur.

“Si les choses ne se passent pas bien et je souffre de partout, l’année 2017 pourrait être celle de la fin. Aujourd’hui, mon objectif reste de réaliser ces 20 années et jouer à Dallas jusqu’en 2018. Mais signer un contrat de deux ans ne veut pas automatiquement dire que je vais jouer pendant deux ans. Cela pourrait se produire l’an prochain.”

Sanglots et larmes, évidemment, pour les MFFL (Mavs Fans For Life) qui savent déjà à quoi ressembleront les mois à venir. D’un point de vue individuel, Dirk est bloqué par ces pépins physiques qui l’empêchent de revenir sereinement, surtout qu’il a été très clair sur son objectif personnel, qui est celui de revenir définitivement dans le groupe au lieu de tenter deux semaines puis être à nouveau out. Le mois de janvier sera donc déterminant sur ce point précis, mais il rejoint aussi le collectif. Car mine de rien, se presser à revenir sur les parquets pour se faire torcher par l’adversaire n’est pas dans le délire de Nowitzki, lui qui a également affirmé ne pas vouloir faire un tour de stade façon Kobe. En prenant cela en compte, le bilan catastrophique de Dallas sur ce début de saison, et le management qui a ses yeux posés sur la Draft, comment ne pas contempler la retraite dès juin ? Dirk ne fait que garder ses options ouvertes et il est en droit d’agir ainsi, le prochain rendez-vous sera donc dans quelques semaines histoire de voir comment le corps réagi à plusieurs matchs consécutifs, puis à la fin de la saison histoire de voir s’il peut tenter un dernier run de Playoffs en 2018. S’il sent que ce n’est vraiment pas possible…

Il faudra peut-être dire au revoir à un autre grand, un autre géant de la génération 1990-2000. Après Kobe, Garnett et Duncan l’été dernier, Pierce dans quelques mois et potentiellement Manu Ginobili, c’est Dirk qui pourrait dire au revoir au jeu et tirer un trait sur sa fabuleuse carrière.

Source : Sport Bild


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top