Sixers

Nerlens Noel va enfin démarrer sa saison : à deux semaines du 25 décembre, c’est le timing parfait

Nerlens Noel

Tu peux sourire !

Source image : @JClarkCSN

Ayé, c’est officiel ! Après des mois passés dans les rumeurs de transferts et des heures passées en salle de rééducation, l’intérieur bondissant des Sixers va pouvoir enfin démarrer sa foutue saison : la délivrance pour Nerlens.

C’est ce soir, en déplacement à Détroit, que le cousin de Marge Simpson fera ses premiers pas dans la campagne 2016-17. Sachant que le dernier match joué par Noel était en avril dernier, dans une toute fin de régulière qui sentait bon le tanking et le temps de jeu à disposition, cette rencontre aura une saveur particulière pour lui. Car même si Andre Drummond sera le premier à vouloir le secouer sous les arceaux, et même si les Pistons partent en grands favoris dans cette rencontre, le simple fait de pouvoir gambader à nouveau sur les parquets représentera une vraie belle satisfaction pour un joueur qui n’a pas forcément passé les 6 meilleurs mois de sa vie dernièrement. Entre opération dans la zone supérieure du genou fin-octobre, rumeurs de transferts permanentes et arrivée massive de talent à son poste, Noel aurait aimé que les choses se passent différemment en Pennsylvanie mais le plus important reste qu’il peut à nouveau pratiquer sa passion et son job, ce qui lui permettra de se remettre en route, augmenter sa valeur sur le marché et espérer que sa future destination offrira davantage de temps de jeu et d’opportunités.

Car même s’il n’y a encore rien d’officiel, le départ de Nerlens semble inévitable dans les prochaines semaines, avec un secteur intérieur plus blindé que jamais et du monde qui donnerait cher pour récupérer le défenseur quatre étoiles. En effet, le duo Jahlil Okafor – Joel Embiid va déjà occuper la majorité des minutes au poste de pivot, ce poste sera donc particulièrement bouché pour Noel au quotidien, même avec les restrictions de minutes du phénomène camerounais. Et s’il faut parler des ailiers-forts ? Le duo Ersan Ilyasova – Dario Saric prend déjà beaucoup de place… sans compter sur les futurs débuts de Ben Simmons qui sera certes potentiellement envoyé à la mène mais ne pourra rester éternellement à l’extérieur. On n’a pas parlé de Richaun Holmes, mais lui aussi grattera son temps de jeu dès que possible. Du coup, double-N va devoir prendre son mal en patience et continuer à croiser les doigts pour que son dossier soit transféré dans un autre effectif, car son talent est bien là et ses récents pépins physiques ne doivent cacher ses immenses capacités défensives pour un joueur de sa taille. Ultra-mobile, ultra-athlétique et capable de se défoncer pendant 48 minutes afin que les siens l’emportent, Noel a déjà deux saisons proches des 2 interceptions et 2 contres de moyenne, ce qui est rarissime dans l’histoire de la Ligue (seuls David Robinson, Hakeem Olajuwon et Gerald Wallace ont déjà complété une saison ainsi).

Ce premier test sera donc intéressant à regarder dans le Michigan, avec un Embiid absent et des minutes à remplir pour le joueur formé à Kentucky. Loin des parquets depuis 8 mois, aura-t-il un impact immédiat sur les résultats de son équipe ? La réponse cette nuit.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top