Hawks

Fin de série noire pour les Hawks : enfin une victoire, la première depuis… Thanksgiving

Dwight Howard

Youpi.

Source image : @ESPN

Oulah, y’a de la poussière ici ! Ah mais oui, une victoire, ça faisait longtemps que cela n’était pas arrivé tiens : les Hawks peuvent respirer, en ayant mis fin à leur série de 7 matchs sans succès…

Aujourd’hui, sans vouloir manquer de respect à Erik Spoelstra et son énorme travail de réintégration sociale concernant certains de ses soldats, battre le Heat n’est pas non plus la mission la plus hardcore proposée sur le circuit. En effet, même si Miami propose une défense toujours aussi solide et peut obtenir des contributions venant du cinq majeur comme du banc, les résultats de la franchise floridienne sont tendus et il fallait en profiter. Mais si le challenge avait une gueule d’ange et tout le monde s’impatientait à la Philips Arena, ce match était un must win car comme Paul Millsap le résumait si bien en sortie de victoire : Atlanta avait besoin de ce succès comme les humains ont besoin d’air. L’ambiance commençait à devenir tendax chez les Hawks, les jeunes n’arrivaient pas à assumer leurs nouveaux rôles et les pépins physiques se pointaient au pire des moments. Neuf victoires pour seulement deux défaites au moment d’affronter les Hornets le 18 novembre dernier… puis 10 défaites sur les 11 rencontres suivantes, la seule soirée passant en souriant datant de la veille de Thanksgiving, un déplacement dans l’Indiana qui avait notamment montré une révolte générale lancée par Dwight Howard. Il fallait donc qu’Atlanta l’emporte quoi qu’il arrive, et que le pivot donne le ton à sa façon.

Bis repetita ? Bis repetita ! Un match à 23 points et 20 rebonds avait permis aux Hawks de se défaire des Pacers dans l’Indiana, cette fois ce sont 23 points et 17 rebonds qui ont été apportés par le géant aux épaules XXL, en plus de sa grosse défense sur Hassan Whiteside et un impeccable 5/6 aux lancers. Bien évidemment, rien ne serait une victoire d’Atlanta face au Heat sans une grosse frayeur, le match-record de Tyler Johnson permettant presque aux visiteurs de proposer une fin de match serrée, mais le strict minimum était validé par Millsap et compagnie, eux qui voulaient goûter à nouveau aux joies de la victoire. Car lorsqu’on est dans une telle spirale, il suffit parfois d’un petit déclic afin de relancer la machine. Attention, battre le Heat ne veut pas automatiquement dire que les Hawks vont de nouveau retrouver leurs standards défensifs et leur mouvement de balle joyeux, mais le cadre est désormais plus propice à reprendre ces bases, avant d’affronter du costaud sur les 5 prochains combats : déplacement à Milwaukee, Toronto puis OKC, réception des Hornets et du Magic, voilà un test qu’il sera intéressant d’observer et notamment du point de vue de Dwight. Car si par le passé l’intérieur a pu se cacher derrière les performances des autres gros autour de lui afin d’assurer la victoire, son nouveau rôle l’empêche de prendre de véritable nuits off. Avec deux gros double-doubles, les Hawks ont remporté leurs deux derniers matchs. Peut-être que suivre ce modèle pourrait être un début de nouvelle page, pour cette équipe qui a vraiment pris cher moralement ces trois dernières semaines.

La chute fût spectaculaire mais les dégâts mineurs. Atlanta a enfin mis un terme à sa série de défaites, l’heure est donc venue de reprendre les engagements du début de saison et de les appliquer contre un haut niveau de compétition. Si Dwight se met à davantage produire ainsi, tout est possible.

cuverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top