Celtics

Les Celtics maîtrisent les Kings : 97-92, Al Horford chante “I got you babe” à DeMarcus Cousins

Celtics - Kings - Horford - Cousins

Babe, I got you babe
I got you Babe…

Source : NBA League Pass / CSN

Les Celtics sortaient d’une défaite à domicile face à des Pistons très solides mercredi dernier. Ils se devaient de relancer tout de suite la machine avec une nouvelle réception, celle des Kings cette fois-ci. C’est donc chose faite et de manière assez sereine même s’il a fallu attendre les dernières secondes pour se sentir soulager du côté du TD Garden. Mais il faut dire qu’avec la prestation proposée notamment par Al Horford, il ne pouvait en être autrement de l’issue de la rencontre… 

Opposé à DeMarcus Cousins, l’intérieur des Celtics – signé à grand frais cet été – a clairement effectué son meilleur match sous le jersey vert (qui était gris cette nuit). A 86-83 pour les siens à moins de 4 minutes du terme, c’est lui qui va planter un gros 3-points pour porter l’écart à 6 unités. Les Kings vont s’accrocher et seront toujours à une possession à 1’15 de gong final. Moment que l’ami Al va choisir pour envoyer un nouveau tir primé au fond des ficelles californiennes. Ce fut la quatrième banderille lontaine rentrée par le “pivot” sur ce match. 95-89. DeMarcus Cousins plantera un 3-points pour ramener l’écart à trois petites unités (95-92) encore une fois suivi d’une grosse défense qui permettra aux Kings de récupérer la gonfle. Il reste environ 15 secondes à jouer. Temps-mort pris par Dave Joerger dont les hommes auront une chance pour égaliser. C’est évidemment DMC qui va hériter de cette balle mais c’est ce bon vieux Horford qui va la lui subtiliser (action qui ressemble à une interception mais compté comme un contre) pour ensuite tout de suite subir une faute.

Horford ira sur la ligne des lancers, transformera ses deux tentatives pour porter le score à 97-92 avec seulement 4 petites secondes sur l’horloge. Cette marque ne bougera plus. L’intérieur dominicain vient non seulement d’être très clutch mais il finit le match avec 26 points (10/18 au tir dont 4/7 derrière l’arc) accompagnés de 8 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions et 6 contres. Plutôt complet comme ligne de stats. Surtout que, dans le même temps, il a réussi à contenir de manière très correcte son adversaire direct. Cousins finissant avec 28 points mais à 10/26. Les Kings peuvent nourrir quelques regrets car si le match a été serré pendant la majeure partie du temps, ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes de ne pas avoir su bien le démarrer. En effet, après 8 minutes de jeu, DMC et ses potes étaient menés 24-11… Ils sont revenus. Et vite, puisqu’il y avait 29-29 à la fin du premier quart. Mais, bien démarrer et bien finir les matchs est une base à respecter quand on entend gagner. Car, du coup, sans forcer, les Celtics ont joué à leur rythme et ont mis le coup de rein qu’il fallait – notamment par l’intermédiaire d’Al Horford, Isaiah Thomas et Jae Crowder – au moment où il le fallait. Et cela a suffi pour leur assurer une victoire.

Ce succès est le 11ème des hommes de Brad Stevens qui vont de mieux en mieux mais joueront leurs trois prochaines rencontres à l’extérieur. Les Kings eux, vont continuer leur road trip (1 victoire, deux défaites et un match reporté) en rendant visite aux Knicks dimanche. 

boxscore-kings

boxscore-celtics


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top