Cavaliers

LeBron James se rend à Chicago : avec 2 défaites dans le pantalon, ça va chier pour les Bulls

Match très attendu et diffusé en antenne nationale pour nos amis cainris, le duel entre Bulls et Cavs qui aura lieu cette nuit au United Center pourrait servir de plateforme pour que le cyborg s’énerve un peu… rien qu’un peu.

Marre, marre, marre. Veulent me prendre pour un con ? Très bien, vais leur montrer de quel bois je me chauffe.

Non, cette phrase ne vient pas de votre inconscient après avoir vu votre dernier score dans la TrashTalk Fantasy League, mais probablement de la salle de bain de LeBron, au sein de laquelle le monstre se regardait dans la glace. Semaine compliquée pour le King, lui qui a vécu deux vilains matchs consécutifs et a du coup été obligé de redescendre sur Terre. On l’avait vu intouchable sur le premier mois de compétition, le nouveau a démarré et n’a pas démarré comme il le souhaitait. Un gros caca nerveux dans le Wisconsin, face à de jeunes Bucks insolents qui suivaient Giannis Antetokounmpo dans son entreprise de démolition, c’était déjà dur à subir. Mais alors prendre une branlée en seconde mi-temps face aux Clippers, à domicile, alors que de nombreux spectateurs s’attendaient à le voir redresser la barre ? Tendu pour LeBron, lui qui se fixe un standard d’excellence permanent et a l’impression de voir pas mal de monde gagner confiance en ce moment, ce qui va le pousser à devoir sortir son masque préféré : celui de l’enfoiré au visage figé, qui tient à rappeler qui est le patron. Quand James est remis en question, même une demi-seconde, c’est comme si l’animal qui sommeille en lui se réveillait et lui imposait d’imposer sa domination sur son espèce. Et pour le coup, avec le programme qui va lui être présenté, c’est comme si le tableau était bien trop beau pour laisser cette grande occasion passer.

Chicago, Toronto, New York.

Trois déplacements encerclés sur son calendrier, et qui pourraient faire bien mal avec le contexte qu’on vient de dérouler. Car même si le match de mercredi au Madison Square Garden sera le plus attendu, entre retrouvailles avec Melo et règlement de comptes avec Phil Jackson, et même si le déplacement au Canada vaudra son pesant de cacahuètes, ex-finale de conférence oblige, il faudra bien démarrer quelque part. Et quel meilleur endroit que le United Center pour se faire, l’antre des Bulls accueillant le champion en titre après une défaite ce mercredi face aux Lakers ? Pour LeBron, le cadre ne pourrait être plus idyllique pour se fâcher. En perdant un défi de longue-date avec Dwyane Wade concernant la NFL, James va devoir se venger comme il se doit en allant traumatiser les fans qui cauchemardent encore souvent de lui. Mieux encore, c’est Jimmy Butler qu’il devra avoir sur la hanche, comme si ce n’était pas assez motivant ainsi. Bien évidemment, on ne peut enterrer les Bulls aussi rapidement, la rencontre promet d’être serrée et l’historique de régulière penche en faveur des hôtes, mais peut-on vraiment vivre dans un monde où LeBron perd… trois matchs de suite ? Avec Toronto qui veut maintenir son rythme afin de rattraper Cleveland en tête de l’Est ? Non, on connaît tous la chanson, et cela fait des années que cela dure.

Les Cavs doivent se reprendre afin de rappeler qui est le champion en titre, LeBron doit mener la charge et rappeler qui est le meilleur joueur au monde. Trois équipes à affronter, deux missions à valider, un homme pour s’en charger personnellement. Regardons-le nous éblouir… sauf si vous jouez pour ces trois franchises.

1 Comment

1 Comment

  1. Mosa

    3 décembre 2016 à 12 h 19 min at 12 h 19 min

    MLB et non NFL (si vous faites référence à la victoire des Chicago cubs contre les Cleveland indians)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top