Magic

Nikola Vucevic en a marre : statistiques en baisse, viré du cinq, le géant trinque en ce moment

Nikola Vucevic

La grande forme…

Surce image : YouTube

C’est un sujet qu’on mentionnait avant même que la saison ne commence, il n’aura fallu qu’un petit mois avant que le premier signe de frustration sorte : Vucevic testé en sortie de banc, ça n’a évidemment pas plus à Niko…

Les rotations à l’intérieur chez le Magic, en voilà une galère actuelle pour les soldats de la franchise comme pour leurs fans. Vucevic est peut-être le joueur qui a pris le plus cher depuis l’arrivée de Frank Vogel en Floride. Et non pas pour une raison personnelle ou une embrouille avouée entre les deux hommes, loin de là même, seulement le pivot a vu une chute violente de sa production et de ses responsabilités en l’espace de quelques semaines, lui qui était pourtant l’option offensive number one du Magic ces derniers mois. En voyant Serge Ibaka et Bismack Biyombo débarquer dans son vestiaire, Niko savait qu’il allait devoir faire preuve de patience en tout début de saison, pendant que les médias autour d’Orlando aiguisaient déjà leurs couteaux avec des rumeurs de transferts dans tous les sens. Seulement, ce qu’il ne pensait pas voir se produire, c’était observer sa place de starter lui passer sous le nez, avec un test effectué par Vogel ce dimanche et qui a chauffé l’intérieur. Présent depuis longtemps lors des galères de sa franchise et mis en avant avec un gros contrat, Vucevic estime forcément que ce choix est chelou, et ce dernier s’est exprimé auprès du Orlando Pinstriped Post…

“J’ai parlé à Frank (Vogel) concernant ce changement dans le cinq hier soir, et évidemment je n’étais pas content de voir cette décision prendre place. Je ne crois pas qu’il y ait de raison pouvant expliquer le fait de me placer sur le banc, mais c’est une décision du coach. Tout ce que je peux faire, c’est contrôler ce que je peux contrôler, ce qui veut dire que quand je suis sur le terrain, je dois jouer de mon mieux et aider mon équipe à l’emporter. Rester professionnel, et quoi qu’il arrive je continuerai à tout donner sur le parquet.”

De 18,2 à 12,1 points, de 51 à 44% de réussite au tir, de 16 à 12 tirs tentés par matchs et surtout de 31 à moins de 28 minutes par rencontre, Vucevic a des raisons d’être frustré mais on savait depuis des semaines que cette situation allait créer un sacré bordel pour Vogel. En effet, l’entraîneur en place depuis cet été continue à enrailler son attaque en osant placer Aaron Gordon, Nikola et Serge Ibaka dans le même lineup, tout en filant la gonfle à un sniper royal nommé Elfrid Payton. La bonne nouvelle, c’est que le coach veut changer la mauvaise passe actuelle en tentant différentes combinaisons, ce qui fût notamment le cas ce dimanche avec Augustin inséré dans le cinq aux côtés de Biyombo. Seulement, pour un grand comme Vucevic qui a besoin d’espace au poste ou en pick and pop pour dominer, se retrouver avec des lanceurs de parpaings autour de lui n’est pas le meilleur des scénarios. Du coup, que ce soit dans le cinq avec des Jeff Green et Arron Gordon maladroits, ou en remplaçant avec des Payton et Hezonja maladroits eux aussi… tout devient assez compliqué pour Niko. Une des plus belles options pour Vogel serait de refaire confiance au combo Vavane-Vucevic avec un Ibaka dans un coin qui espace tout comme Augustin, mais qui placer ensuite en ailier ? Une question parmi tant d’autres, dans le bordel offensif aujourd’hui présent en Floride…

Dans le cinq, Nikola Vucevic n’a pas de place pour opérer sereinement. En remplaçant, son moral en prend un coup et ses coéquipiers ne complémentent pas son jeu. Que faire ? Les médias locaux parleront volontiers de transfert en février, mais laisser un joueur en 18-10 partir ‘juste pour partir’ n’est pas la plus intelligente des idées…

Source : Orlando Pinstriped Post


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top