Bucks

Les Cavaliers passent dire bonjour à Oncle Matthew : plutôt la bise ou la gifle amicale en arrivant ?

matthew dellavedova cavaliers

Typiquement le genre de mec qui ne fait plus rire du tout une fois qu’il joue dans l’équipe d’en face.

Source image : YouTube

Six petits matchs sont prévus au programme ce mardi mais on sera tenté de tourner les yeux vers Milwaukee pour plusieurs raisons à partir de 2 heures du matin. Petit topo des retrouvailles entre de vieux amis.

En grande forme dans ce début de saison, les Cavaliers ont tout de suite pris les devants de la Conférence Est avec un bilan de 13 victoires pour 2 défaites. La force tranquille, les hommes de Tyronn Lue restent sur quatre W consécutives au moment de se présenter sur le perron du BMO Harris Bradley Center. Même quand ça ne va pas très bien, les champions en titre trouvent le moyen de s’en sortir comme Joel Embiid et ses coéquipiers ont pu s’en rendre compte dimanche. Toujours fanny après leurs 14 premiers tirs, Cleveland a mis le contact tardivement dans la partie pour s’imposer 112-108 à Philadelphie. Pas la plus prestigieuse des victoires mais une victoire quand même et c’est bien ce qui compte alors que le mois de décembre montre le bout de son nez. Depuis leur bague et ce come-back historique lors des Finales, les troupes de l’Ohio semblent avoir gagné en sérénité grâce à un groupe quasiment inchangé pendant l’été. Quasiment car Matthew Dellavedova a quitté le navire après l’obtention du titre pour assurer l’avenir de sa famille à Milwaukee où un chèque de 38 millions de dollars l’attendait. Une raison tout à fait compréhensible puisque les Cavs ne semblaient de toute façon pas près à mettre autant sur la table pour l’Australien. La séparation se sont donc effectuées en douceur et l’ancien back-up de Kyrie Irving à la mène se réjouit à l’idée de recroiser la route de ses anciens coéquipiers pour la première fois ce soir selon ses déclarations au Milwaukee Journal Sentinel.

“J’ai hâte de rattraper le temps perdu et de les revoir. Nous avons évidemment développé de grandes amitiés avec les joueurs mais aussi les entraîneurs et le staff. Ça va faire drôle de jouer contre eux pour la première fois mais je devrais pouvoir lire dans leur jeu plutôt facilement.”

Désolé David Blatt, pas sûr que tu sois concerné par ces mots. Les poignées de mains devraient être particulièrement chaleureuses avant la rencontre, les souvenirs de juin sont encore bien frais et l’Australien était particulièrement apprécié dans l’Ohio pour son abnégation et sa défense de pitbull à la mène. À Milwaukee, il a récupéré un poste de titulaire mais la tâche s’annonce tout de même ardue pour ses Daims ce soir et l’historique récent entre les deux franchises le confirme. Sur les six dernières rencontres, Cleveland en a remporté cinq en shootant à 49% pour 109 points de moyenne et une marge supérieure de 12,2 points. Sans parler de la forme actuelle du Big Three qui semble avoir franchi un nouveau cap cette année pour mener la deuxième meilleure attaque du pays (112 points). Un scoring qui fait justement défaut à Milwaukee même si Giannis Antetokounmpo va pouvoir comparer sa collection de triple-doubles à celle du “King” pendant le match dans un duel de freaks inmanquable. Mais les champions en titre devront quand même se méfier. Car si le Grec est dans un grand soir et que Matthew Dellavedova a bien préparé la rencontre avec Jason Kidd, les Bucks pourraient vendre chèrement leur peau devant un public qui a l’habitude de voir les gros douter. On se rappelle de la fin de série des Warriors dans cette arène il y a à peine un an et les Californiens ont failli retomber dans le panneau il y a dix jours…

Les bookmakers annoncent Cleveland les yeux fermés mais il faudra rester bien vigilent et ne pas se laisser déstabiliser par MD pour ne pas courir après le score toute la soirée comme à Philadelphie. Une erreur est si vite arrivée.

Source : Fox Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top