Lakers

Nick Young a bien tapé un énorme marché pour son tir de la gagne, merci la justice pour l’info…

Nick Young

5 à 12 pas, peinard.

Source image : YouTube

Moment toujours très agréable offert par la NBA, et qui frustre un paquet de fans chaque semaine, les instances de la Ligue ont revu le tir de la gagne de Swaggy et ont confirmé qu’il n’aurait pas dû être compté.

Comment ça ? On ne peut plus prendre la balle et faire 12 pas avant de tirer ? Mais je comprends pas, pourtant on voit pas mal de stars le faire et on n’entend aucune réclamation… Les joies de la NBA sont nombreuses, cependant peu sont aussi kiffantes que ces reviews imposées par les gourous de la secte et qui veulent impérativement remettre de l’ordre dans certaines affaires. C’était notamment le cas ce mardi, en voyant les Lakers battre Oklahoma City sur une action qui avait tout d’un mercredi : balle pour Brandon Ingram, qui veut la rendre à Lou Williams, mais c’est à cet instant précis que la divinité humaine née non loin du Staples Center en 1985 intervient pour prendre la gonfle. Action totalement dessinée par Luke Walton diront les die-hard fans, grosse impro inattendue répondront les plus réveillés, quoi qu’il en soit Swaggy voit Oladipo lui foncer dessus et se dit qu’il faut donc se réajuster à sa manière. Et une, deux, trois, quatre, une, deux, trois, quatre, Nick se croit dans Dancing with the Stars et nous tape la valse de la décennie en prenant entre 5 et 8 appuis avant de décocher sa flèche… qui fait évidemment ficelle. Deux points d’avance pour les hôtes, un coup de massue dont le Thunder ne se relèvera pas, surtout que le deuxième coup interviendra le lendemain…

Le Thunder a été informé ce mercredi par la NBA que Nick Young avait bien effectué un marché avant de rentrer le tir de la victoire, avec 5 secondes restantes. The Oklahoman l’a appris dans la journée.

Merci les gars ! Vraiment, c’est rassurant. Et puis c’est toujours chouette, de tenter une nuit de sommeil quand tu t’es défoncé pendant 47 minutes et 55 secondes, mais qu’on te prend ton match sur une erreur flagrante. Tu prends ta douche vénère, tu dois t’envoler impérativement pour te rendre à Sacramento, t’atterris à 2h du matin, t’es crevé et t’arrives pas à zapper le match… Trois heures du matin, tu te retournes dans ton lit, tu repenses aux deux lancers que t’aurais dû mettre, ton compte Twitter se fait bombarder de notifications envoyées par les fans des Lakers qui parlent déjà de retourner en Playoffs et tu gagnes enfin tes 20 minutes de sommeil. Tout ça pour recevoir un foutu mail de la Ligue, avec des GIF de Swaggy qui tape sa célébration en boucle, confirmant donc qu’il aurait dû y avoir balle pour ton équipe. Et le meilleur dans tout ça ? C’est que même si la ‘justice’ a été rendue en disant que les arbitres se sont trompés, tu vas quand même jouer les Kings avec un sale goût dans la bouche, et tu termines ton back-to-back avec une deuxième défaite en 24h. Bref, que du bonheur pour Billy Donovan et ses hommes, qui ont vraiment dû apprécier Thanksgiving cette année…

Impossible de revenir en arrière et redessiner une fin de match, la NBA essaye de faire de son mieux et il est clair que ne rien dire serait encore pire. Cependant, il va clairement falloir revoir les règles de notre sport, car on avait dit deux appuis à la base et on commence à s’en offrir 6 ou 8 en 2016…


1 Comment

1 Comment

  1. Arno7

    26 novembre 2016 à 1 h 25 min at 1 h 25 min

    Ce n’est pas faux, mais les arbitres ont accordés le dunk de Adams qui fait aussi un énorme marché et sifflé aucune faute sur un coup de coude au visage de L. Nance JR… en fait, c’est juste la vie….

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top