Lakers

Russell Westbrook débarque chez les Lakers : alerte ouragan sur le Staples Center

Russell Westbrook - Ouragan

Le Staples Center après le passage de Beastbrook.

Source image : pixabay.com

Pas un chat dans les rues. Venice Beach est désert, tout comme Beverley Hills ou encore l’Hollywood Boulevard. Le niveau d’alerte est au plus haut, les radars ne semblent plus capable d’apporter des précisions sur le phénomène qui va toucher l’Etat de la Côte Ouest. L’impact est annoncé à 4h30 chez nous. Le Président ne s’est toujours pas exprimé sur le sujet. La population le redoutait, il est désormais trop tard pour reculer : Russell Westbrook arrive en ville.

Malgré une défaite en prolongation (115-111) contre les Pacers dans la nuit de dimanche à lundi, le meneur du Thunder ne connait pas le sens du mot repos, encore moins celui de contre-performance. Il a signé son cinquième triple-double en treize rencontres, avec une feuille de stats devenue banale : 31 points, 15 assists 11 rebonds mais un vilain 38%. OKC totalise ainsi huit victoires pour six défaites. Le numéro 0 a tenu à endosser la responsabilité du revers de sa franchise. Compétiteur dans l’âme, il démontre une nouvelle fois la passion et l’envie de gagner qui l’anime à chaque fois qu’il entre sur le parquet :

“On était juste pas prêt. Pas prêt ce soir, à commencer par moi même. J’aurais pu faire pleins de choses mieux. Je dois me ramener et être prêt à jouer. Ce soir j’ai l’impression d’avoir laissé tomber mes gars. Je dois être plus fort.”

Billy Donovan espère se relancer ce soir au Staples Center de Los Angeles. Les Lakers restent aussi sur une défaite 118-100 face à des Bulls porté par un Jimmy Butler héroïque : 40 points, 7 rebonds, 6 passes et un 13/21 en guise d’addition. La franchise Californienne a, certes, dû composer avec un D’Angelo touché au genou et donc peu performant (8 points à 3/11, 7 passes, 3 rebonds), cependant des lacunes défensives aperçues lors des derniers matchs sont à gommer. Jimmy Butler a réalisé un très grand match, mais la défense des “Angelinos” était trop faible pour pouvoir rivaliser. Appelez Kurt Rambis voyons ! Luke Walton doit resserrer son discours. Les Lakers ont encaissés 125, 118, 116 puis 118 points contre Chicago ce lundi. Incapable de réaliser des stops, l’équipe se classe 27è défense de la ligue avec 109,6 points encaissés par match. La baraque va devoir faire bloc pour éviter que Russell ne la fasse exploser. Le backcourt Californien devra hausser son niveau de jeu pour rivaliser contre celui d’OKC, monté sur ressort. Pour les deux équipes, le match va se jouer dans l’attitude défensive. L’équipe qui fermera le mieux le couloir jusqu’à la raquette aura de bonnes chances de l’emporter.

Au petit-déjeuner, Luke Walton a passé un long métrage de 2h30 minutes intitulé : défendre sur “Beastbrook”. Les Lakers doivent resserrer l’étau autour de la raquette pour retrouver cohérence et victoire. La tâche ne s’annonce pas facile, puisque que le Thunder aura le goût amer de la défaite face aux Pacers en guise de motivation. Espérons que D’Angelo ne se fasse pas le deuxième genoux en essayant de défendre l’animal de l’Oklahoma. Allô, Jean Mur ? C’était qui ton médecin cet été ?

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top