Blazers

Damian Lillard se rend au Garden : après McCollum dimanche, c’est “Dame” qui doit prendre feu

A 1h30 chez nous ce soir, Portland viendra visiter l’antre des Knicks. Le duel s’annonce plaisant et séduisant, si les défenses acceptent de jouer le jeu (ou pas). Messieurs, un match se gagne d’abord en étant solide derrière. Allez, on prend des notes.

Il y a deux jours, les Blazers ont atomisé des Nets – 129 à 109 – en panne d’inspiration sur les lignes arrières. Dans ce match d’attaque, un des deux lascars s’est illustré : le grand C.J. McCollum, qui doucement mais sûrement confirme son contrat : 33 points à 63% au shoot ce dimanche, 5 rebonds, 4 assists et la victoire en prime. Son équipe était dans l’obligation de s’imposer après trois revers inquiétants. Contre les Bulls (113 – 86), les Rockets (126 – 109) et les Pelicans (113 – 101). Son adversaire du soir – New York – a pu compter sur un grand Carmelo Anthony pour gagner face à des Hawks pourtant en pleine forme. Avec 31 points dans la musette, il a su combiner efforts, détermination et passion pour guider son équipe vers un quatrième succès consécutif à la maison. Cette victoire fait du bien aux hommes de Jeff Hornacek, puisque pour une fois, un vrai projet de jeu a été mis en place, et celui-ci a su mettre à mal Atlanta durant toute la partie. Avec six victoires et sept défaites, les Knicks ont la chance d’équilibrer leur bilan à 50% ce soir. Cependant Portland compte bien continuer sur sa lancée, porté par un backcourt qui apparaît encore plus fort que l’année dernière.

Le Madison Square Garden est assurément la salle où tous les grands joueurs veulent briller, cette hype pourrait donc jouer des tours aux Knicks ce soir. Contre les Nets, C.J a eu carte blanche et les clés de l’attaque de sa franchise. Il y a fort à parier que ce soir, dans la Mecque du basketball, Damian Lillard prenne à son tour ses responsabilités pour assurer le show. Avec 28 points, 4,8 rebonds et 4,5 assists de moyenne cette saison, il est plus que jamais on fire et dans la course au MVP. Le tandem de l’Oregon aurait joué à shi-fu-mi pour savoir qui aurait les tickets shoots lors des deux matchs à New York. Malheureusement pour le Garden, ce soir risque d’être le “Dame Time”. Réglez bien vos montres ! Derrick Rose serait déjà en train de voir avec le staff pour laisser Brandon Jennings jouer pendant au moins 46 minutes. Cependant si les hommes de Terry Stotts veulent espérer repartir avec la victoire, il faudra montrer plus de rigueur et d’attention en défense. Vous visualisez un gruyère ? Si oui, vous voyez la défense des Blazers. Avec 112,2 points encaissés par match, celle-ci se classe 28eme. Impossible d’imaginer le haut du panier à l’Ouest si l’effectif ne règle pas impérativement ce problème. Parce que le gruyère, Melo aime ça et pas qu’un peu, si y’a du rab, il est preneur.  La clé du match se trouve peut-être dans l’apport offensif du banc des Knicks, Willy Hernangomez et Kyle O’Quinn se sont montrés précieux dans la victoire contre Atlanta. Le rookie espagnol a ainsi marqué 7 points et gobé 8 rebonds, tandis que Kyle l’imberbe, qui a profité de la blessure de Noah pour s’exprimer, a été décisif avec 8 points et 8 rebonds.

Blazers et Knicks veulent profiter de cette rencontre pour lancer une série de victoire. Au vu de la forme des deux franchises, celle qui fermera au mieux le couloir jusqu’à la raquette devrait l’emporter. Après tout, ce ne sont que des spéculations, car si Melo ou Lillard décident de prendre le match en main, nul ne connait l’issue de la rencontre. En tous cas, il y aura du spectacle pour les fans, ce sera à 1h30 heure française. 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top