Bulls

Jimmy Butler était fâché hier soir : 40 points sur la tête des Lakers, un pitbull enragé

Coach, je vais en mettre 40 ce soir.‘ Voilà ce que Jimmy Butler a dit à Fred Hoiberg avant la rencontre de ce dimanche, une annonce plutôt bien respectée puisque l’animal a validé le quatre-zéro avec la victoire hier soir (118-110).

L’entraîneur des Bulls l’avouait lui-même en sortie de succès, le sourire apparent en ayant vu son meilleur joueur claquer sa plus grosse performance offensive de la saison. Après un match compliqué face aux Clippers, puisque Chicago menait de près de 20 points avant de s’écrouler dans le money-time, les soldats de l’Illinois auraient pu garder la tête baissée, mais c’était sans compter sur le numéro 21 qui ne prend aucun jour de repos. Frustré également par sa propre performance du samedi, Butler allait voir son coach et lui annonçait qu’il allait tabasser les Lakers. Une bien belle information à prendre en compte, surtout que la principale installait la scène à merveille : Dwyane Wade était mis au repos pour la première fois de la saison, une gestion minutieuse du vétéran qui n’a plus forcément toutes ses jambes à 34 ans. Du coup, la pièce de théâtre était bien trop belle et préparée à l’avance pour la foirer devant le public du Staples Center. Non seulement Jimmy devait mener les siens vers la victoire afin d’effacer la désillusion de la veille, mais l’ailier devait surtout y arriver avec la manière, un dernier carton en terre californienne avant de s’envoler pour le Colorado. Et du coup, même avec les jambes un peu lourdes en back-to-back, même avec plusieurs défenseurs envoyés en mission sur lui, Butler a fait un carton en déposant tout simplement la feuille de sa saison.

40 points, 7 rebonds et 6 passes, à 14/23 au tir et 12/14 aux lancers, que pouvait-il faire de plus ? Jimmy était tellement possédé qu’il mettait gentiment de côté les tirs à distance (0/1 hier soir), afin de punir le secteur intérieur des Lakers comme à mi-distance. Trop discipliné et déterminé, le numéro 21 enchaînera panier sur panier, reverse sur reverse et passes sur passes pour s’assurer que le Taureau resterait vivant en fin de corrida, son dernier caviar pour le lay-up de Rondo mettant un couvercle sur sa fabuleuse rencontre. Sur ce Circus Road Trip qui teste chaque année les Bulls, le départ de la cuvée 2016-17 est excellent puisque les soldats d’Hoiberg sont aujourd’hui à 3 victoires pour une seule défaite, celle face aux Clippers après avoir mené de 19 points dans la partie. Ce bilan est en très grande partie dû à l’abattage monstrueux offert par Butler depuis le premier avion ayant quitté l’Illinois, puisqu’il tourne à près de 25 points de moyenne sur ce trip. Bien aidé par Wade, notamment à Utah, par Canaan, notamment à Los Angeles, et pas Grant, notamment à Portland, Jimmy est au sommet de sa forme et de sa confiance, ce qui donne un tout nouvel élan d’espoir chez les fans des Bulls. Si la franchise aux 6 titres possède – actuellement – le second meilleur joueur de la Conférence Est pendant que Paul George préchauffe, jusqu’où pourront-ils aller ?

Géographiquement, ce sera à Denver où les Nuggets attendront les Bulls de pied-ferme, eux qui trouvent leur rythme actuellement. Encore une belle mission pour Jimmy et sa troupe, elle qui réalise un road trip exceptionnel jusqu’ici. Il ne faut surtout pas lâcher cette belle détermination collective, mais on sait qu’on peut compter sur Butler pour le rappeler…

couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top