Kings

Rudy Gay vers Oklahoma ? DeMarcus Cousins toque déjà à la porte du front office

Rudy Gay

“Combien le billet d’avion pour Oklahoma ?”

Source image : YouTube

Toutes les conditions semblent réunies pour que l’ailier des Kings soit envoyé vers OKC. Malheureux dans sa franchise actuelle, il pourrait rejoindre une équipe à la recherche d’un scoreur pour épauler Russell Westbrook.

Avec un bilan de sept victoires pour cinq défaites, le Thunder a plutôt bien négocié son début de saison après le départ de Kevin Durant et de Serge Ibaka. Le succès de l’équipe de Billy Donovan tient en deux mots : Russell Westbrook. Le meneur envoi 31,8 points, 9,5 rebonds et 9,8 assists à chaque sortie, mais les problèmes risquent d’arriver plus tôt que prévu si l’équipe reste comme telle. Ultra dépendante du cyborg, celle-ci a besoin d’un second couteau capable d’apporter offensivement. Victor Oladipo est un bon joueur mais apparaît encore trop limité pour jouer la deuxième option offensive toute l’année. Sur le marché, quoi de mieux qu’un petit Rudy Gay des familles ? L’intéressé pratique le meilleur basket de toute sa carrière, et ses statistiques parlent pour lui : 21,3 points, 6,3 rebonds à 47 % dont 42% à 3 points. Cette année il semble avoir pris une nouvelle dimension. Il joue juste, met dedans et montre un esprit combatif. OKC, qui manque d’un peu de taille sur les lignes extérieures et d’un scoreur naturel, pourrait faire une belle opération en attirant l’ex-Huskie. Qui plus est, Gay ne compte pas s’éterniser dans la capitale de la Californie. Il a prévenu son front office qu’il devrait surement lever sa player option et que cette saison serait sa dernière au sein de la franchise. Zach Lowe a confirmé le projet autour de Rudy Gay sur ESPN :

“Ils restent intéressés par des grands ailiers, notamment Rudy Gay selon certaines sources. Il devrait pouvoir faire glisser chaque joueur au poste qui lui est pourvu : Oladipo sur le banc et Roberson en cadenas sur les lignes arrières.”

Ce trade serait une aubaine pour Oklahoma. L’apport offensif du King permettrait à l’équipe de ne plus se reposer uniquement sur le marsupilami à la mène. Lors du dernier match contre Houston, Andre Roberson a parfaitement contenu James Harden, le limitant à 13 points – en 16 tentatives – et six turnovers. Ce genre de performance est à saluer et celui-ci devrait être envoyé en mission sur les arrières scoreurs si Rudy Gay venait à renforcer le roster. Cantonné à un rôle de joker de luxe, Oladipo apporterai fraîcheur et dynamite en sortie de banc. Ainsi l’option Gay à OKC semble convenir à merveille, mais qu’en pense le front office de Sacramento ? Bien que le début de saison ne soit pas idéal- quatre victoires pour huit défaites – l’objectif de retrouver les Playoffs n’est pas à rayer de la liste après seulement douze rencontres. S’il venait à valider le départ, que demander en contrepartie ? Peu de joueurs dans l’effectif de Billy Donovan ont le talent de Rudy Gay. On sait cependant que Cameron Payne – après son retour de blessure –  est pressenti comme monnaie d’échange dans l’éventualité d’un trade, mais il faudra bien évidemment compléter l’offre pour pouvoir s’attacher les services de l’ex-Grizzlie. Ras-le-bol des saisons à 30 victoires, Monsieur Rudy est un joueur clutch qui mérite de jouer les Playoffs tous les ans.

A désormais 30 ans, Gay est à un tournant de sa carrière. Si le manager d’Oklahoma Sam Presti fait une proposition à la hauteur du talent du joueur, il est tout à fait possible de le voir évoluer dès cette saison à la Chesapeake Energy Arena. Mauvaise nouvelle pour DeMarcus Cousins, qui serait alors plus isolé que jamais tandis que Westbrook pourrait enfin se reposer. Se quoi ?

Source : ESPN 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top