Pacers

Les Pacers battent des Cavs sans roi : Paul George et les siens ont assuré sans rassurer

Pacers

Espérons que Paulo pourra garder cet air satisfait.

Source : NBA League Pass

Clairement en manque de repères depuis le début de saison, les Pacers avaient grandement besoin d’une victoire afin d’enchaîner à la maison après y avoir battu le Magic lundi, et pour revenir à un bilan équilibré. C’est chose faite avec ce succès 103-93, obtenu sans pour autant vraiment rassurer, face à des Cavs qui ont débarqué en tongs à la Bankers Life Fieldhouse d’Indiana. LeBron James et J.R. Smith en tenue de ville, Kevin Love et Kyrie Irving ont joué leurs rôles mais sans forcer pendant que Paul George et ses gars s’appliquaient.

Et finalement, il est peut-être là aujourd’hui le souci pour les Pacers. On a bien pu voir que les gars se sont appliqués à faire tourner la balle, à essayer de jouer les uns pour les autres. Le cinq majeur a posé d’assez grosses minutes : 35 chacun pour le duo Jeff Teague- Monta Ellis, 37 chacun pour la paire Paul George – Thaddeus Young et 33 pour Myles Turner. En face, malgré l’absence de King James, Tyronn Lue n’a pas forcé sur Kevin Love (33 minutes) ou sur Kyrie Irving (32 minutes). Les Cavs avaient bel et bien décidé de faire en quelque sorte “l’impasse” sur ce match – quitte à le perdre – après le combat livré la veille contre les Raptors. C’est donc Richard Jefferson qui était dans le cinq côté Cleveland en lieu et place de James. Indiana a pris le meilleur départ et menait de 11 points dès la fin du premier quart (30-19). Mais cette avance ne va jamais être vraiment augmentée.

Au contraire, grâce au duo Irving-Love (51 points, 18 rebonds et 8 passes décisives sur la rencontre), les Cavs vont en permanence se maintenir dans le match, revenant régulièrement à portée de fusil, à 4, 5 ou 6 points des locaux. Et c’est là qu’on peut mesurer l’ampleur du boulot qu’il reste à accomplir par Nate McMillan et ses hommes. Car, coach Lue a carrément fait des expérimentations dans ce match. Il a donné 27 minutes à DeAndre Liggins, 24 à Jordan McRae ou encore 13 à Kay Felder histoire de voir un peu quelles étaient les solutions qui s’offraient à lui pour gérer la balle sans LeBron ni Kyrie sur le parquet. Pour autant, face à cette escouade bis des Cavs qui a shooté à moins de 41% sur l’ensemble du match, les Pacers n’ont jamais vraiment donné l’impression de tant dominer. Le ballon tourne bien mais de manière souvent stérile ou pour finir par un tir à distance pas forcément très ouvert. Tout cela manque d’agressivité vers le cercle (seulement 11 lancers obtenus). Tout cela manque de complémentarité entre Teague, Ellis et George sur les extérieurs car ces ces trois gars aiment avoir la balle en main et ne sont pas non plus des maîtres du mouvement sans ballon. Et puis, pour une équipe censée jouer vite et pousser la balle en transition, on ne peut être que déçu par le rythme proposé dans ce match.

Mais les Pacers ont gagné, c’était l’essentiel. Paul George n’a pas été très adroit (21 points à 8/18) mais fut très sérieux avec notamment 11 rebonds. Jeff Teague a fait le job avec 20 points, 8 caviars et 4 rebonds tout comme les Thaddeus Young, Myles Turner sous les cercles et C.J. Miles en sortie de banc. Seul l’ami Monta Ellis est resté beaucoup trop discret. Ok, il est à créditer de 6 rebonds, 4 offrandes et 5 contres mais 7 points et seulement 6 tirs pris, ce n’est pas assez. Indiana aura besoin de lui et de sa production offensive mais depuis qu’il est dans le coin, l’arrière n’est plus que le fantôme du joueur qu’il a été.

En attendant, c’est une deuxième victoire consécutive pour les protégés de Larry Bird ce qui est toujours bon pour le moral et va permettre à ce groupe de trouver un peu de sérénité pour aller avec le sérieux et les limites montrées cette nuit. Prochain match, encore à domicile et à gagner impérativement avec la réception des Suns, puis il faudra enchaîner trois sorties compliquées contre le Thunder, les Warriors et les Hawks. On refait un point dans une semaine…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top