Spurs

Le maillot de Tim Duncan sera retiré le 18 décembre : les Spurs avaient trop hâte de revoir leur légende

tim duncan

Entre deux parties de pêche, Tim Duncan essayera peut-être de passer au AT&T Center pour faire plaisir aux fans.

Source image : YouTube

Incroyablement discret depuis sa retraite, Tim Duncan sera bien forcé de montrer signe de vie à l’occasion du retrait de son maillot au AT&T Center de San Antonio le 18 décembre prochain.

Alors qu’il faut parfois des années pour qu’un joueur ait droit à cet honneur, les Spurs n’ont pas voulu tourner autour du pot pendant des siècles. Retraité depuis seulement quelques mois, Tim Duncan sera récompensé par sa franchise de toujours à l’occasion d’une cérémonie à la fin de la rencontre qui opposera les protégés de Gregg Popovich aux Pelicans, le 18 décembre prochain. Et si quelques fans craignaient que “Timmy” ne se pointe jamais à Fort Alamo comme lors de la conférence de presse organisée à sa retraite et où les journalistes l’attendent toujours, Jeff McDonald du San Antonio Express-News a rassuré tout le monde en annonçant que “The Big Fundamental” devrait prendre la peine de faire un crocher par la salle des Spurs dans un mois.

Le premier choix de la Draft de 1997 restera toujours associé à la franchise texane qu’il n’a jamais quittée lors de ses 19 années de carrière. Une période qui lui permettra de devenir cinq fois champion NBA, rookie de l’année, 15 fois All-Star, 10 fois All-NBA First Team et bien sûr MVP en 2002 et 2003 sans même montrer ses gencives. Plus il reste loin des projecteurs et des médias et mieux Tim Duncan se porte. Pourtant, auteur de 19 points, 10,8 rebonds, 3 assists et 2 contres de moyenne, il symbolise à lui tout seul la grandeur de l’organisation des Spurs qui ne cesse d’inspirer en NBA et dans les autres sports majeurs. Il est déjà considéré par beaucoup comme le meilleur poste 4 de l’histoire avec sa détente négative et ses tirs avec la planche et ce n’est qu’une question d’années pour qu’il ne rejoigne tous les plus grands au Hall of Fame des meilleurs de ce jeu. La classe de 2021 (les joueurs ne peuvent être admis qu’à partir de cinq ans après leur retraite) promet déjà d’être légendaire…

Dans quelques jours, le numéro 21 flottera au plafond du AT&T Center pour l’éternité. Mais ne vous attendez pas à un long discours avec des larmes ou même des grands sourires. Tim Duncan restera fidèle à lui même, sûrement dans un baggy trop large et une chemise mal taillée, il viendra faire une accolade à son entraîneur de toujours avant de repartir dans l’anonymat pour profiter d’une partie de pêche au lever du jour. C’est ça aussi, le mystère Duncan.

Source : CSN Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top