Wizards

Marcin Gortat sort le marteau : “Je pense qu’on a un des pires banc de la ligue.”

Marcin Gortat

Dépité et énervé par tout ces revers, Marcin Gortat allume la mèche.

Source : TrashTalk

Après un début de saison cauchemardesque, l’intérieur Polonais est monté au créneau suite à la nouvelle défaite des siens contre Chicago ce samedi (106 – 95). Avec seulement deux victoires pour sept revers, la Maison-Blanche tire la sonnette d’alarme. 

Rien ne va plus à Washington. Après la défaite au United Center de Chicago, Scott Brooks et ses hommes occupent l’avant dernière place de la Conférence Est. Les ambitions de Playoffs du début de saison s’envolent progressivement, et c’est le vétéran Marcin Gortat qui sonne la révolte. Celui-ci va se montrer très critique à l’égard de ses coéquipiers :

“On a besoin d’énergie, de fraîcheur et faire les efforts. On doit rentrer des shots. Je pense qu’il y a un paquet de choses qu’on peut améliorer. Je pense qu’on a un des pires banc de la ligue aujourd’hui.”

Cette année les Wizards sont méconnaissables. Aucun fond de jeu, des systèmes qui peinent à se mettre en place et des défaites qui s’accumulent. Les départs conjugués de Jared Dudley, Nene Hilario, Gary Neal ou encore Ramon Sessions coûtent cher à une équipe qui, une nouvelle fois, doit face à des problèmes d’infirmerie. Fraîchement débarqué d’Indiana où il a réalisé une saison plus que correcte (9,1 points et 7 rebonds), Ian Mahinmi s’est blessé au genou gauche dix jours avant la reprise, en pré-saison contre Philadelphie. Son retour n’est toujours pas d’actualité. De plus, les deux meilleurs joueurs de la franchise – John Wall et Bradley Beal – n’ont toujours pas chassé leurs vieux démons. Le meneur a été mis au repos lors de la défaite des siens contre Chicago, son temps de jeu est limité pour éviter toute rechute après sa double opération cet été. Bradley Beal a lui quitté ses coéquipiers durant le match contre Boston. Après IRM, plus de peur que de mal, le joueur ayant simplement subi une raideur à la cuisse droite. Malgré son nouveau contrat, le joueur reste fragile.

Auteur d’un début de saison solide avec 11,3 points et 12,4 rebonds à 55%,  le “Polish Hammer” a déclaré tout haut ce que beaucoup de gens au sein de la franchise pensent tout bas. Certes très dure envers ses coéquipiers, l’intérieur Polonais est un compétiteur usé et lassé par tout ces revers. Avec 25,3 points de moyenne à 41% au shoot, le banc des Wizards est, avec celui des Wolves, le pire de la ligue en attaque. Allo Barack, un petit mandat ça te tente ? Bien que fautif, le banc n’est pas le seul problème à Washington. Scott Brooks va devoir changer ses plans de jeu pour espérer renouer avec la victoire. En cas de nouveaux revers, le premier à se faire critiquer pourrait être Scott Brooks. Les Wizards vont profiter d’un calendrier relativement abordable – Sixers, Knicks, Heat, Suns, Magic – pour sortir de cette spirale négative et lancer véritablement leur saison.

Direct mais juste, Marcin Gortat a mis les points sur les i pour stimuler l’orgueil et l’ego de ses coéquipiers. Le message est clair, et on espère qu’il y aura réaction sur le parquet. Allez Messieurs, du répondant !  

Source : RealGM


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top