Knicks

Knicks – Mavericks : duel de contenders, bas-fonds de Conférences en ligne de mire

Knicks - Mavericks

Doucement sur les défaites messieurs les Knicks et les Mavs !

Source : film les bas-fonds de Jean Renoir

A 1h30 heure française, savourez un délicieux Knicks – Mavs servi sur son lit de défaites. Avis aux gourmands, le plat de résistance sera fade. 

Les matchs s’enchaînent mais les victoires se font rares. New York (3 – 6) et Dallas (2 – 6) accumulent les contre performances, et c’est Phil Jackson et Mark Cuban qui font la gueule. Les deux franchises font face à des problèmes différents, mais le constat est le même : Déception. Le match de ce soir s’annonce ainsi tout sauf sexy. Avec une nouvelle défaite dans la musette à l’Air Canada Center (118 – 107), New York a subi la foudre d’un DeMar DeRozan une nouvelle fois tonitruant (37 points, 7 rebonds). C’est bon Michael, tu peux l’enlever ton déguisement maintenant. Les 112 points encaissés pour 100 possessions font des Knicks la défense avec le pire rating de NBA. L’effet Kurt Rambis est immédiat. Malgré un bon match – 31 points – Carmelo Anthony n’est pas aussi influent qu’avec Team USA. Autoproclamé leader, l’équipe ne s’améliore pas sous les conseils du triple médaillé olympique.

Heureusement pour la défense de Jeff Hornacek, l’équipe de Rick Carlisle ne constitue pas franchement une menace offensive. Avec 101,2 points marqués pour 100 possessions, les Mavs gagnent l’oscar de la 26eme attaque de la ligue. Seul éclaircie dans ce brouillard, Harrison Barnes qui s’impose comme le go-to-guy de l’équipe en l’absence de Dirk Nowitzki, qui pourrait faire son retour ce soir. Avec 22,6 points et 6,1 rebonds, l’ex Dubs prend les reines de l’attaque et justifie les attentes placées en lui. Mark Cuban doit composer avec un effectif plus que jamais amoindri. “Dirk” et Deron Williams ont raté les trois derniers matchs de leur équipe. Qui plus est, J.J. Barea, Wesley Matthews et Andrew Bogut devraient être mis au repos pour préparer le match contre les Celtics ce mercredi. Parfum de All Star Game au Madison ce soir. Pressenti sur le retour, Dirk Nowitzki pourrait être le facteur X de la rencontre. Le Madison Square Garden est la seconde maison de l’allemand, puisque celui-ci y plante en moyenne 23,8 points. En difficulté cette saison – 12 points, 6,7 rebonds à 35% – il serait opposé – s’il venait à jouer – à sa copie 2.0, Kristaps Porzingis. En dépit de statistiques encourageantes – 18,8 points et 6,3 rebonds à 48% – le letton a encore du mal à trouver ses marques dans le collectif brouillon de la “Big Apple”.

Malgré un été plutôt bien négocié, même constat pour les deux franchises : les dollars ne font pas gagner des matchs. L’opposition de ce soir peut être un déclic pour une des deux équipes si celle-ci venait  – enfin – à être rigoureuse et disciplinée. Comme on dit : “Au bout de la patience, il y a le ciel” surement, mais pour New York et Dallas la bonne étoile se fait discrète. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top