Timberwolves

Ricky Rubio pourrait rejouer ce week-end : parfait, la saison des Wolves va enfin pouvoir commencer

Ricky Rubio, Danse avec les Loups

Danse avec des chats.

Source : ecranlarge.com

Présent lors des deux premiers matchs de la saison puis victime d’une entorse du coude droit à force de lâcher des chisteras à ses intérieurs, Ricky Rubio pourrait renfiler le short dès ce soir et être présent pour le back-to-back du week-end face aux Clippers et aux Lakers à domicile. Une bien bonne nouvelle pour Tom Thibodeau, parce que jouer au basket avec un bon meneur de jeu c’est quand même la base.

On ne parle pas là d’un franchise player, les Wolves ont ce qu’il faut. Ni d’un mec portant à lui seul sa franchise lorsqu’il est sur le parquet. Mais s’il n’est rien de tout ça, Ricky Rubio fait malgré tout partie des pièces sans lesquelles une équipe n’est plus la même. Surtout lorsque les deux meneurs en place en votre absence atteignent difficilement l’âge de Vince Carter… à eux deux. Blessé après deux matchs seulement, le meneur de jeu espagnol va donc rechausser les sneakers ce week-end et si révolution il n’y aura probablement pas, c’est tout un collectif et même une défense qui devraient se voir améliorés grâce au retour de Tricky. Kris Dunn et Tyus Jones n’ont pas été catastrophiques loin de là mais les deux jeunes meneurs sont encore évidemment très frais pour gérer le tempo offensif et défensif d’une franchise NBA, au contraire d’un Rubio considéré mine de rien comme l’un des meilleurs défenseurs à son poste et depuis longtemps estampillé passeur d’élite.

De quoi donc mettre un peu d’ordre dans le jeu des Wolves, les jeunes Loups s’appuyant depuis le début de saison essentiellement sur les saillies offensives d’Andrew Wiggins, alors que Karl-Anthony Towns cherche encore son rythme de croisière et que le retour d’un mec capable de le nourrir au poste doit donc lui donner l’eau à la bouche. Avec un bilan de deux victoires et cinq défaites, Minnesota a ouvert les vannes depuis le début de saison et hormis une win face à la CFA de Memphis et une autre face à un Magic qui patine au moins autant qu’eux, Tom Thibodeau et ses gars ne nous ont offert que peu de raisons de sourire depuis le 26 octobre. Bien souvent cité comme une monnaie d’échange potentielle dans un trade, Ricky Rubio n’en demeure pas moins aujourd’hui l’un de ceux capables de mettre ses Wolves sur les bons rails, ce que la franchise du Minnesota semble ne pas avoir bien saisi aujourd’hui. On checkera donc avec attention le retour du petiot, probablement ce soir face aux Clippers pour un défi déjà bien intense face à Chris Paul et les leaders de la Conférence Ouest.

Plus de victoires ? Pas forcément, mais le come-back du double R donnera pour sûr un peu de consistance et de variété dans le jeu des Wolves. Parce que c’est bien beau d’avoir un crack tous les deux mètres, mais si c’est pour prendre des roustes tous les soirs on ne voit pas l’intérêt.

Source : nbcsports.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top