Los Angeles Clippers

Les Clippers enchainent à Oklahoma City : revanche sur le Thunder pour Griffin et CP3

Clippers - Chris Paul - Blake Griffin

En voilà deux qui sont déter de chez déter !

Source : NBA League Pass

Mercredi de la semaine dernière, les Clippers s’étaient inclinés sur leur parquet face un Thunder très solide au cours d’un match aussi horrible qu’accroché. Cette nuit, les hommes de Doc Rivers ont pris leur revanche (110-108) en maitrisant le money time . La défaite à domicile est oubliée et elle reste pour l’instant la seule de ce début de saison Chris Paul, Blake Griffin et compagnie qui comptent désormais 8 victoires pour  ce qui est le meilleur départ de l’histoire de la franchise. Ces gars sont à prendre très au sérieux !

Russell Westbrook aussi est à prendre au sérieux. Son match est encore une fois très solide avec 29 points, 14 rebonds et 9 passes décisives mais, par contre, ce choix de tirer à 3-points sur la dernière possession alors que le Thunder n’est mené que de deux points, qu’il n’est pas dans un grand soir au tir (9/24 à ce moment-là) et qu’il a plutôt intérêt à attaquer le cercle… C’est un choix “Westbrookesque” assez typique du bonhomme. On ne se refait pas. Les uns diront que l’ami Russell coûte le match aux siens avec ce shoot. Les autres expliqueront que sans lui, le Thunder n’aurait pas existé dans cette rencontre. Quoi qu’il en soit, le marsupilami d’OKC est ainsi fait et il ne compte pas changer de style de jeu. Son intensité et son volume son absolument dingues tout comme ses aptitudes athlétiques mais sa gestion dans le clutch time est souvent très douteuse.

Pourtant, à 102-99 pour les Clippers, c’est bien lui – ce bon Russell – qui n’a pas hésité une seconde pour prendre et rentrer une énorme tir primé afin d’égaliser à un peu plus de deux minutes du terme. Mais à partir de là, les Clippers vont prendre les choses en main et ne vont pas rater l’occasion d’ajouter une nouvelle victoire à leur compteur. Il faut que quand vous avez un boss comme Chris Paul à la mène, tout devient plus simple. Dans cette fin de match, le meneur au numéro 3 va faire ce qu’il fait de mieux et ce pourquoi il est le meilleur aujourd’hui en NBA : gérer, maîtriser le tempo, servir le bon gars au bon moment. Tout d’abord, il va mettre un système en place qui permettra à Marreese Speights de se retrouver ouvert à 6 mètres comme il aime. 104-102. Steven Adams égalisera avec deux lancers. Mais ChriChri va répondre en servant DeAndre Jordan (12 points, 13 rebonds) pour un petit dunk. 106-104. Quelques secondes c’est Griffin qui volera le ballon pour le donner à son meneur qui garde un peu la balle histoire de laisser le chrono s’écouler un peu avant de driver pour attirer toute la défense et ressortir impeccablement pour un Jamal Crawford bien ouvert et qui ne se fera pas prier pour transformer. 109-104. Temps-mort demandé par Billy Donovan mais il ne reste plus que 49 secondes et, malgré leurs efforts, les locaux ne pourront donc pas revenir.

Ils avaient bien démarré en étant très agressifs des deux côtés du terrain dans le premier quart qu’ils ont terminé avec 8 points d’avance. Mais Westbrook et ses potes ont subi dans le deuxième quart pour regagner les vestiaires à la pause à 50 partout avant de subir encore en troisième quart pour aborder la dernière période avec 8 points de retard et le dénouement que l’on connait. Le Thunder s’est vraiment bien battu, avec ses armes : énergie, puissance athlétique, mental et… un Russell Westbrook pas loin du triple-double. Mais, en ce moment, il faut plus que ça pour battre ces Clippers. Car, outre la maîtrise de CP3 en fin de match et le double-double quasi-habituel de Dédé Jordan, les hommes de la Cité des Anges ont pu compter sur un Blake Griffin bien solide avec 25 points à 10/20 au tir accompagnés de 6 rebonds, 3 caviars et 2 interceptions et sur un Crawford “Jamalien” honorant parfaitement son statut d’éternel sixième homme de l’année avec 19 pions en sortie de banc.

Cette escouade des Clippers reste donc en tête de l’Ouest avec un bilan sympathique de 8 victoires pour une seule défaite. Elle est encore une fois lancée dans une régulière de haut vol, voire plus. Il est bien évidemment trop tôt pour tirer des conclusions car elles seraient immédiatemment qualifiées d’hâtives mais, soyons clairs : ces types ne rigolent pas. Ils viennent de gagner 5 fois de suite, passant sur les Spurs, les Blazers, les Grizzlies les Pistons et le Thunder donc. Ils sont en mission. 

boxscore-clippers

boxscore-thunder

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top