Cavaliers

Barack Obama a serré les paluches des Cavs : deux ou trois vannes, quelques sourires et un peu d’émotion

Barack Obama, Cleveland Cavaliers

On ne sait pas si on y aura droit pendant quatre ans, alors profitons-en.

Source : youtube

C’est la tradition, les derniers champions NBA étaient donc invités ce vendredi à la Maison Blanche afin d’être félicités par le POTUS pour leurs exploits de 2016. Et dans le contexte actuel, la cérémonie était plus que jamais attendue.

Des sourires, des checks à l’américaine, un discours emprunt de quelques punchlines obamesques et LeBron James et son squad s’en sont donc allés, pas sûrs finalement de remettre les pieds dans la White House avant un bon moment, même si d’aventure en juin les Cavs remettaient le couvert. On ne reviendra évidemment pas sur cette dernière phrase puisqu’il ne semble pas que nous soyons ici pour faire de la politique, mais gageons en tout cas que ce brunch so swag aura attiré spécialement notre attention en 2016. Et comme à l’accoutumée, “Bama” nous aura gratifié de quelques tirades dont il a le secret :

Merci à vous les gars, grâce à vous les Bulls sont toujours la meilleure équipe de l’histoire.

Dahntay (Jones), Richard (Jefferson), merci de montrer au monde que l’on peut faire de grande chose même à votre âge…

Et quand les champions NBA offrirent à celui qui est encore officiellement président le traditionnel jersey floqué à son nom, Barack n’a pas pu s’empêcher de donner son avis sur la marchandise :

Ces manches sont serrées, je peux les déchirer ? Je peux les arracher ?

Du 100% Obama, qui aura jusqu’au bout donc joué le rôle parfait en ce qui concerne son lien avec la NBA, lui le joueur accompli, lui qui a dégagé le cours de tennis de la Maison Blanche pour y installer un playground. Iman Shumpert et notre Gégé national auront également eu droit à leur dédicace durant un discours certes policé mais comprenant les passages habituels qui nous font dire sans peine que ce genre de bail risque de manquer à Barack à l’avenir.

Quelle sera la prochaine équipe à visiter la maison du chef ? Y en aura-t-il seulement une ? Les Spurs (2014), les Mavs (2011), les Warriors (2015), les Cavs (2016), les Lakers (2009 et 2010) et le Heat (2012 et 2013) auront en tout cas eu les honneurs de croiser Barack Obama durant les huit dernières années. Des moments toujours sympas, grâce à un chef d’état fan de balle orange bien avant de devenir l’homme le plus puissant du monde ou presque. Allez, rendez-vous l’année prochaine, ou pas.

 

Source texte : nbcsports.com

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top