Nuggets

Chef Curry et les Warriors en mission dans le Colorado, ce soir : quelle cuisson vos Nuggets ?

Stephen Curry

Les Warriors n’ont pas que des bons souvenirs au Pepsi Center.

Source image : Fox Sports

Le Pepsi Center sera en feu ce soir ! La dernière fois que les Warriors se sont déplacés à Denver, ils avaient lâché l’une de leurs neuf défaites de la saison (112- 110). Ils auront l’occasion de remettre les pendules à l’heure cette nuit, à partir de 3 heures en France.

Début de saison poussif pour Denver. Victoire, défaite. Victoire, défaite. Michael Malone et ses hommes peinent à trouver constance et régularité après huit rencontres. Face à eux, l’armada de All-Stars débarque avec les crocs. Victorieux la nuit passée contre les Mavs (116- 95), l’adresse du parking a une nouvelle fois été déterminante. Avec 17 tirs primés en 33 tentatives, on peut dire que ces messieurs ont encore eu le compas dans l’œil. Onzièmes de la Conférence Ouest, Denver a, à l’inverse, laissé filer la victoire contre les Grizzlies ce mardi. Sur une petite passe léchée, Vince Carter a parfaitement trouvé Marc Gasol qui conclut à 0,7 seconde de la fin du match. Tragique. Le bilan de trois victoires pour cinq défaites n’est pas glorieux, cependant certains signaux pourraient redonner le sourire aux fans et à l’incontournable “Rocky The Mountain Lion”, mascotte de la francise. Face à un Stephen Curry touché à la cheville, Emmanuel Mudiay va pouvoir surfer sur ses bonnes performances. Après un début de saison raté et un vilain 0/7 des familles face aux Pistons, le Congolais a réalisé deux bonnes perfs consécutives : 30 points et 8 rebonds à 61% contre les Celtics, ainsi que 23 points et 7 assists à 53% à Memphis deux jours plus tard. Le double MVP va devoir défendre ! Petit point négatif, les absences de Will Barton et Wilson Chandler. L’un souffre d’une blessure à la cheville gauche, le second a l’ischio-jambier qui siffle un peu trop fort. Seulement 19è attaque de la ligue (105,7 points de moyenne), Denver perd un peu plus de 30 points par match avec les blessures de ces deux joueurs. Axel Toupane, tu dépannes ? Ah non c’est vrai… Jusuf Nurkic jouera donc un rôle clé dans cette rencontre. En jambes depuis la reprise avec 13 points et 9,4 rebonds de moyenne, le jeune pivot va donner du fil à retordre à Zaza Pachulia sous les paniers alors que le Géorgien trouve difficilement ses marques au sein de l’effectif des Warriors (3,4 points et 4,8 rebonds en 17 minutes).

Les Warriors vont-ils dérouler comme d’habitude ? Rien n’est moins sûr si l’on s’attarde sur l’historique des confrontations entre les deux équipes l’an passé. Le 3 janvier dernier, les Warriors s’extirpent in extremis des Nuggets en prolongation à domicile sur le score de 111 à 108. Il aura fallu un Draymond Green tout terrain avec 29 points, 17 rebonds et 14 assists pour éviter la 3è défaite de l’année. Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin. Une dizaine de jours plus tard, nouvelle confrontation, mais cette fois les champions en titre sont tombés dans la marmite des Nuggets, tous prêts à bouffer du Warriors en guise de plat de résistance. Le Pepsi Center exulte, 112-100 et un troisième revers en 36 matchs pour nos amis de la baie. Bon, on va pas faire les difficiles. Le petit coup dans le rétroviseur sonne comme une piqûre de rappel pour Golden State : ne jamais arriver dans le Colorado les bras croisés, au risque de s’y perdre soit dans ses montagnes, soit dans ses coffee shops. Malgré tout, il y a un équilibre des forces qu’il convient de respecter. Kevin Durant et ses amis jouissent d’un statut d’ultra-favori pour cette rencontre. Il faudra cependant se méfier du back-to-back, bien que les Warriors n’aient laissé que très peu de plumes à l’Oracle contre Dallas il y a 24 heures.

Les Nuggets 2016-17 ne sont-ils pas trop périmés pour  rivaliser face aux archers de la baie d’Oakland ? Avec un Steph amoindri peut-être que, on dit bien peut-être, Denver pourra jouer un rôle de trouble-fête. En espérant que les Warriors ne seront pas aussi adroits que Klay Thompson dans le premier quart contre les Mavs, sinon ça va vite sentir le brûlé pour les Nuggets.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top