Spurs

Les Spurs mettent en jeu la suprématie du Texas face à Houston : chaud devant, le derby arrive

Kawhi Leonard - James Harden

Match dans le match entre les Rockets et les Spurs. Harden comme Kawhi espèrent briller pour faire gagner leur équipe.

Source image : YouTube

Au milieu des 11 rencontres au programme ce soir, une attirera particulièrement notre attention. Les Rockets se déplacent à San Antonio et espèrent jouer les trouble-fêtes face à des Spurs qui veulent absolument relever la tête suite à la débâcle face aux Clippers. Un match qui mettra aussi aux prises deux joueurs en feu sur ce début de saison. Alors, plutôt Kawhi ou Harden ?

Tout le monde devant son écran à 3h30 ! Ce soir, match de gala entre deux des équipes les plus talentueuses de la NBA. À la baguette, deux candidats au titre de MVP : Kawhi Leonard et James Harden. Cette affiche ressemble étrangement à une demi-finale de Conférence. San Antonio a gagné 5 de ses 7 rencontres, avec en point d’honneur les performances XXL de “Sugar K.” : 26,4 points, 2,4 interceptions. Des deux côtés du terrain, le double DPOY en titre s’impose comme le leader de la franchise. Son adversaire et rival pour le titre de Most Valuable Player n’est autre que James Harden, le barbu le plus connu des Etats-Unis derrière Bradley Cooper. Fort de 32,6 points et 12,4 assists par match, “The Beard” s’éclate dans son nouveau rôle de meneur de jeu. À l’aise dans le système de Mike D’Antoni, il s’épanouit et contribue en très grande partie aux succès des Rockets en ce début de saison (4-3).

Un nouvel exercice dans lequel le AT&T Center a plus l’allure d’un château de sable pour l’instant. Nous sommes loin de la forteresse imprenable qui caractérisait les Spurs lors de l’édition 2015-2016 où les hommes de Gregg Popovich avaient enregistré un bilan record de 40 victoires en 41 matchs à domicile, dont 39 d’affilée. Merci, au revoir. Cette année, le pont-levis a déjà cédé à deux reprises, contre le Jazz et les Clippers. De plus, les gâchettes de Houston sont en feu cette année. Avec près de 45% d’adresse derrière l’arc pour Ryan Anderson, 36% pour Eric Gordon, 41% pour le barbu ou encore 40% pour Trevor Ariza, c’est toute la maison Spurs qui risque de sauter. Cependant Danny Green, blessé depuis trois semaines au quadriceps gauche, devrait faire son retour à la compétition ce soir à l’inverse de Tony Parker (genou) qui laissera donc à Patty Mills son poste de titulaire à la mène. Un mal pour un bien pourrait-on dire alors que l’Australien tourne à 12,7 points à 48,1% mais surtout 47,1% à 3 points lors de ses trois matchs disputés en tant que titulaire contre 5,5 points et 4 assists pour le frenchie. Il ne faudra pas non plus oublier le duel au poste 4, une autre match-up déterminante dans cette rencontre entre LaMarcus Aldridge et Ryan Anderson. Parfaitement intégré dans sa nouvelle équipe, Anderson reste sur un match solide face à des Wizards : 23 points, 7 rebonds et près de 63% à 3 points. Stephen qui ?

Deux formations qui se cherchent encore, mais déjà un objectif commun : aller titiller les messieurs de la baie d’Oakland. Houston-San Antonio, derby texan sauce Playoffs. Les deux franchises batailleront jusqu’à l’ultime seconde pour montrer qui est LE contender de la Division Sud-Ouest.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top