La NBA selon Twitter

L’élection de Donald Trump vue par Twitter : un peu de joie et beaucoup de peur

Enes Kanter

Cela part dans tous les sens.

Source image : Twitter

Cela n’a échappé à personne : Donald Trump est devenu ce mardi 9 novembre le nouveau président des Etats-Unis. Après un mandat de 8 ans de Barack Obama. Et puisqu’au moment du jugement final, nous étions mercredi à l’heure française (pour ceux qui doutent encore de la légende du #MercrediPanzani) nous avons recueilli un florilège des réactions sur Twitter des joueurs NBA lorsqu’ils connaissent l’identité de leur nouveau président.

Si certains joueurs décident de faire amende honorable et de la jouer sobrement, certains ont décrété qu’ils n’en auraient strictement rien à foutre. C’est cette diversité qui est géniale sur la twittosphère. Retour sur les gazouillis les plus marquants.

# Damian Lillard commence déjà à prier pour l’avenir de son pays.

# Son coéquipier C.J. McCollum implore l’aide de Dieu. Selon lui, sa nation en aura bien besoin.

# DeMarcus Cousins n’a pas de mots pour exprimer sa tristesse, du coup il se contente d’un emoji.

# Tout comme Andrew Harrison, qui pleure des larmes de sang.

# Après avoir été haï pour avoir été “Monsieur Kardashian”, Kris Humphries ne compte pas faire remonter sa côte de popularité auprès des anti-Trump.

# Spencer Hawes manifeste quant à lui sa joie grâce à un GIF plutôt dansant. Merci l’artiste.

# Alors que Norman Powell semble plus que jamais fier d’être Canadien.

# Jared Cunningham, quant à lui, semble songer à une signature chez les Raptors.

# Le pivot de l’équipe de France Joakim Noah se demande comment c’est possible.

# Evan Turner fait bonne figure en faisant tout pour positiver et penser à ses libertés les plus chères.

# Iman Shumpert espère simplement que le nouveau représentant de son pays fera bonne figure, malgré certains réticents.

# En tout cas, on ne peut pas faire plus partagé que Jaylen Brown, qui n’aurait apparemment souhaité aucun des deux candidats.

# Quant à Jared Sullinger, il pense que ceux qui parlent sans savoir feraient bien de grandir un petit peu. Il s’en prend également à ceux qui s’abstiennent.

# Festus Ezeli rappelle à tout le monde que jamais rien n’est gagné d’avance. En même temps il est plutôt bien placé pour le savoir non ? #TroisUn.

# Pendant que Jamal Crawford semble légèrement flipper.

# Quant à Marcin Gortat, il aurait bien quelques mots à glisser au nouveau président.

# Dwyane Wade montre qu’il n’est pas heureux… Avec un GIF de chien.

# Enes Kanter est allé à l’essentiel selon lui en utilisant le fameux Crying Jordan Meme.

# Et enfin Joel Embiid #NBAVote.


Un sujet qui n’aura donc laissé que très peu de joueurs NBA indifférents sur le réseau social des messages en moins de 140 caractères. Chacun ayant son avis bien tranché sur celui qui dirigera les USA lors des 4 prochaines années.

1 Comment

1 Comment

  1. Nathan Prats

    9 novembre 2016 à 23 h 24 min at 23 h 24 min

    Super article comme d’hab mais il y une érreur vous avez écrit “Noah” “Le pivot de l’EDF” dans la meme phrase.
    Chaud.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top